Torres a bien failli renouer avec le podium à Misano

partages
commentaires
Torres a bien failli renouer avec le podium à Misano
Par : Willy Zinck
20 juin 2017 à 10:06

Le pilote espagnol a joué de malchance en abandonnant à quelques tours de la fin de la Course 2, laissant ainsi s'échapper un podium qui lui tendait les bras.

Jordi Torres, Althea Racing
Jordi Torres, Althea Racing, Marco Melandri, Ducati Team
Jordi Torres, Althea Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia, Jordi Torres, Althea Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia, Jordi Torres, Althea Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia, Jordi Torres, Althea Racing
Jordi Torres, Althea Racing
Jordi Torres, Althea Racing
Jordi Torres, Althea Racing
Jordi Torres, Althea Racing

Jordi Torres y a cru jusqu'au bout ! Deuxième à quelques tours de l'arrivée de la Course 2, le pilote espagnol a bien pensé pouvoir retrouver le chemin du podium pour la première fois depuis 2015 et sa victoire au Qatar.

Las, un problème au niveau de son pneu arrière en a décidé autrement. Mais au-delà de la déception demeure la satisfaction de la forme affichée tout au long du week-end. Le pilote BMW n'a en effet pas cessé de batailler de bout en bout de cette épreuve italienne. Lors de la Course 1 d'abord, dans laquelle il a mené une course d'attente après s'être envolé depuis le neuvième emplacement sur la grille.

Le numéro 81 a ainsi fait sauter un à un les verrous devant lui, au prix de belles passes d'armes, notamment sur Xavi Forés puis Eugene Laverty, pour se frayer un chemin jusqu'à la quatrième place – suite notamment aux chutes des Ducati de Marco Melandri puis Chaz Davies

Un résultat qui lui a permis de prendre le départ de la Course 2 depuis la pole position, à la faveur de la nouvelle réglementation de la grille inversée régissant depuis cette année l'ordre de départ de la course du dimanche.

Bataille avec Melandri

Après une belle bataille menée avec son compatriote Xavi Forés, le pilote BMW a tout fait pour maintenir derrière lui un Melandri galvanisé devant son public. "Nous étions convaincus que nous pouvions bien faire aujourd'hui", explique l'Ibère. "J'ai commencé fort, en essayant de rentabiliser ma pole position. Le fait de n'avoir personne devant m'a aidé, j'ai pu prendre mes trajectoires, prendre mon rythme. J'ai fait ma course, en attaquant à la limite, en étant à 100% tout du long."

Après une première contre-trajectoire à la sortie de Quercia, Torres n'a rien pu faire face à la seconde attaque, portée dans le dixième tour. Malgré cette perte du leadership, le pilote BMW ne s'est pas laissé démobiliser et a tenu la dragée haute aux deux Kawasaki qui poussaient derrière lui, jusqu'à ce qu'il soit contraint de mettre pied à terre en raison d'un pneu arrière défectueux. "J'ai couru avec Melandri durant plusieurs tours et j'ai continué à attaquer mais à quatre tours de l'arrivée, j'ai senti une vibration et l'arrière a commencé à glisser. J'ai réalisé que c'était le même problème que nous avions eu à Assen lors de la Course 1." 

Même si cette seconde course du week-end n'a pas rencontré le succès espéré, Torres peut tout de même se satisfaire de son bilan comptable sur le circuit Marco Simoncelli. En effet, ses 13 points obtenus lors de la première épreuve combinés au peu de réussite de Leon Camier lui permettent de revenir à seulement quatre unités du Britannique au championnat, et d'espérer le dépasser lors du prochain meeting à Laguna Seca.

Article suivant
Après le MotoGP, Ducati tente la roue carénée en Superbike

Article précédent

Après le MotoGP, Ducati tente la roue carénée en Superbike

Article suivant

Les Aprilia ont signé leur meilleur résultat de l'année à Misano

Les Aprilia ont signé leur meilleur résultat de l'année à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Course 2
Lieu Misano
Pilotes Jordi Torres
Équipes Althea Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions