Van der Mark : un double podium et une belle bataille avec Rea

partages
commentaires
Van der Mark : un double podium et une belle bataille avec Rea
Par :
17 avr. 2019 à 08:29

Le Néerlandais et le Britannique ont offert à Assen un magnifique spectacle derrière les désormais habituelles chevauchées solitaires d'Álvaro Bautista.

Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Alvaro Bautista, Aruba.it Racing-Ducati Team, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Alvaro Bautista, Aruba.it Racing-Ducati Team, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Alvaro Bautista, Aruba.it Racing-Ducati Team, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Markus Reiterberger, BMW Motorrad WorldSBK Team, Michael van der Mark, Pata Yamaha, Alex Lowes, Pata Yamaha
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha

Après être passé tout près du podium à plusieurs reprises en début de saison, notamment à Phillip Island puis à Buriram, Michael van der Mark a enfin réussi à réintégrer le top 3 lors des deux courses disputées à Assen le week-end dernier.

Une manche à domicile réussie pour le Néerlandais, qui retrouvait ainsi le podium pour la première fois depuis la Course 2 courue à Magny-Cours l'an dernier, et qui lui permet de consolider sa quatrième place au championnat, et même de se rapprocher un peu plus de son coéquipier Alex Lowes qui n'est plus désormais qu'à 11 unités devant lui.

Le Batave avait donc des raisons d'être satisfait de sa performance dimanche, à plus forte raison que lors des deux épreuves, il a eu maille à partir avec Jonathan Rea, le quadruple Champion du monde en titre. De quoi réchauffer les cœurs d'un public téméraire qui avait fait le déplacement malgré la neige et le froid qui ont sévi sur la Cathédrale ces derniers jours.

Lire aussi :

Une manche partout entre Van der Mark et Rea à Assen

Van der Mark a néanmoins dû s'avouer vaincu lors de la Course 1 face au Nord-Irlandais, la faute à un choix de gommes peu opportun qui ne lui a pas permis de trouver la pointe de vitesse suffisante pour rivaliser. "La première course a été étrange parce que nous avons dû choisir parmi les pneus les plus durs, et j'ai juste manqué de feeling avec ce pneu", se rappelle-t-il. "Je pouvais être très régulier, mais sans attaquer plus fort. C'était très difficile pour moi de piloter la moto, mais nous le savions et j'ai obtenu mon premier podium [de l'année] donc ça me va."

Le pilote Yamaha a tout de même fini le week-end en beauté en prenant sa revanche quelques heures plus tard seulement. "Lors de la seconde course j'ai choisi le pneu soft à l'arrière, et je me suis tout de suite bien senti, mais je ne voulais pas trop stresser le pneu dès le début", reprend-il. "Il y avait un groupe sympa, mais à un certain moment j'étais sixième et ce n'était pas l'endroit où je voulais être. À un moment je me suis retrouvé derrière Johnny [Rea], et je m'en suis donc rapproché lentement. J'étais dans le coup à deux tours du but. J'ai essayé de l'attaquer, et quand je suis passé devant j'ai encore attaqué mais j'étais en difficulté avec l'avant. Je pense que, tous les deux, nous faisions tout pour être le plus rapide possible. Nous avons eu une belle bataille, une belle lutte. Je pense que tout le monde a apprécié la course d'aujourd'hui, et je suis content de rentrer chez moi avec un double podium."

Lire aussi :

Cela n'a pas été cependant sans provoquer quelques sueurs froides au Néerlandais, notamment dans les derniers tours où la bataille entre les deux hommes s'est intensifiée jusqu'à frôler l'accrochage. "Je n'ai pas renoncé. Mais parfois il faut se faire confiance les uns envers les autres. Aucun de nous deux ne voulait renoncer, et fort heureusement à la fin tout s'est bien terminé. Je pense que nous avons tous les deux apprécié cette belle bataille."

Le public aussi, qui a pu être le témoin d'une véritable arrivée à la photo finish, seulement 18 millièmes séparant les deux belligérants sur la ligne.  

Propos recueillis par Mark Bremer

Article suivant
WorldSSP300 - González double la mise dans une course à suspense

Article précédent

WorldSSP300 - González double la mise dans une course à suspense

Article suivant

"Un vrai déclic" pour Cluzel et le GMT94

"Un vrai déclic" pour Cluzel et le GMT94
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Catégorie Course 2 SBK
Pilotes Mark Van Der Mark
Équipes Yamaha Pata
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu