Esteban Guerrieri : "Une émotion très forte"

partages
commentaires
Esteban Guerrieri :
Par : Emmanuel Rolland
12 avr. 2017 à 14:30

Pour sa deuxième apparition en WTCC seulement, Esteban Guerrieri (Chevrolet) a su profiter des circonstances pour décrocher une victoire surprise dans la course d'ouverture à Marrakech. Un succès important à plus d'un titre.

Podium: Le vainqueur Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1, le deuxième Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1. le troisième Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Podium : le vainqueur Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1, le deuxième, Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1. le troisième, Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
Esteban Guerrieri, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1

L'an dernier, à Termas de Río Hondo, Esteban Guerrieri avait effectué des débuts fracassants devant son public. Au volant de la Chevrolet Cruze du Campos Racing, le pilote argentin – qui bénéficiait il est vrai de la voiture la plus légère du plateau –, avait créé la sensation en dominant les deux séances d'essais libres, puis les qualifications, où il voyait toutefois son temps annulé en raison d'une erreur de procédure.

Cette année, Guerrieri repart en WTCC, mais l'accord qui le lie avec l'écurie Campos n'est pour l'instant scellé que pour une partie de la saison.

Alors qu'il découvrait le circuit de Marrakech, le Sud-Américain s'est retrouvé, avec une certaine réussite, dans une position idéale en vue de la course d'ouverture. Initialement qualifié en onzième position, le pilote Campos gagnait deux places suite aux disqualifications de Ryo Michigami (Honda) et Yann Ehrlacher (Lada), sanctionnés pour n'avoir pas observé le contrôle de pesée.

Par conséquent, Guerrieri récupérait la neuvième place, et la deuxième place pour le départ de la première manche derrière Tom Coronel (Chevrolet) grâce à la règle de la grille inversée. En course, après avoir mis la pression sur le pilote néerlandais, l'Argentin récupérait le commandement lorsque le leader partait à la faute, en proie à des problèmes de freins.

De là, Esteban Guerrieri déroulait jusqu'à l'arrivée malgré la pression de la Volvo de Thed Björk, pour remporter son premier succès en WTCC pour sa troisième course seulement dans la discipline. Un grand jour pour le natif de Buenos Aires, même si ce dernier se montrait moins en réussite, contraint de s'élancer des stands et d'observer un drive-through (son équipe ayant travaillé sur la voiture après la limite de temps), avant de conclure au 13e rang.

"C'est une émotion très forte", confiait le pilote argentin après la course à Motorsport.com. "C'est la vie, vous devez l'accepter comme elle vient, et être prêt à saisir chaque opportunité. C'est ce que j'essaie de faire, d'avoir un bon feeling, et aujourd'hui le feeling était là et tout était réuni pour que les choses marchent bien."

C'est la vie, vous devez l'accepter comme elle vient, et être prêt à saisir chaque opportunité.

Esteban Guerrieri.

"Je suis désolé pour Yann [Ehrlacher] et Ryo [Michigami], ils ont été malchanceux, j'ai été chanceux de mon côté, c'est la vie, vous ne pouvez pas le contrôler. Mais du moment que vous avez cette opportunité, vous devez attaquer pour aller chercher ce qu'il faut chercher."

"Je suis très content pour l'équipe Campos, ils méritent ce résultat, et ils pourront ramener du positif avec cette victoire, c'est très important."

"Cette victoire va aider"

Guerrieri, encore à la recherche de partenaires pour boucler un programme complet en WTCC cette saison, espère que ce résultat pourra l'aider à garantir sa présence sur l'intégralité du championnat.

"Nous n'étions même pas sûrs d'être ici il y a un mois, et maintenant nous sommes ici avec une victoire, avec de bons points pour le championnat, même si la deuxième course n'était pas bonne pour nous. Mais nous apprenons, nous n'avons fait aucun essai avec la voiture avant la course. Maintenant, j'espère que nous aurons l'opportunité de faire des tests et d'améliorer la voiture."

"Pour moi bien sûr, cette victoire va aider, vraiment. Ce genre de résultat peut attirer l'attention et éveiller l'intérêt d'éventuels partenaires, et aider à boucler le programme pour l'année complète. Nous n'y sommes pas encore, mais nous verrons."

Article suivant
Monteiro : "Ne pas s'endormir sur nos lauriers"

Article précédent

Monteiro : "Ne pas s'endormir sur nos lauriers"

Article suivant

Aurélien Panis : "Je ne m'attendais pas à galérer autant"

Aurélien Panis : "Je ne m'attendais pas à galérer autant"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Esteban Guerrieri
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Réactions