Ekström agréablement surpris par le Pure ETCR

Mattias Ekström s'est dit surpris par le plaisir ressenti au volant des voitures de tourisme électriques, après sa victoire dans le tout nouveau championnat Pure ETCR.

Ekström agréablement surpris par le Pure ETCR

Le double Champion de DTM et vainqueur du World RX en 2016 a poursuivi l'impressionnant début de saison de Cupra dans le nouveau championnat de tourisme entièrement électrique, en s'imposant lors du deuxième meeting de l'année sur le circuit de Motorland Aragón.

Sur le complexe espagnol, le championnat partageait la piste avec le FIA World Touring Car Cup. Ekström a mené pratiquement toute la course lors d'une journée étouffante, ajoutant ainsi une victoire en Pure ETCR à son palmarès déjà bien fourni en sport automobile.

Après un bon départ, il a creusé un écart de deux secondes sur la Hyundai de Jean-Karl Vernay à la mi-course, et l'a maintenu pendant sept tours, jusqu'au drapeau à damier. Cette victoire permet au pilote de la Cupra X Zengo Motorsport de prendre 22 points d'avance sur Vernay au classement du championnat, tandis que le coéquipier d'Ekström, Jordi Gene, se hisse à la troisième place.

 

Après avoir piloté des voitures de tourisme de top niveau pendant la majeure partie de sa carrière, Ekström dit apprécier ce dernier défi et appelle à ce que davantage de constructeurs rejoignent la compétition.

"J'ai passé un bon week-end, je suis donc très heureux", a-t-il déclaré. "À l'exception de mon tour trop conservateur en qualifications, je suis content de la performance. Cela aurait été bien d'avoir Luca Filippi dans la Super Finale, mais il a eu un problème. J'étais impatient de participer à cette bataille. Je ne m'attendais pas à aimer le Pure ETCR à ce point, mais chaque week-end, je l'apprécie davantage. Je serais très heureux de voir beaucoup plus de constructeurs et de pilotes venir se battre avec nous, parce que c'est un concept vraiment cool et je pense que nous avons prouvé que c'est aussi très riche en action."

Le championnat va maintenant se rendre au Danemark pour sa première course sur circuit urbain, autour d'un tracé de 2,4 km dans la capitale, Copenhague, du 6 au 8 août. Une piste qui accueille déjà le Grand Prix historique de Copenhague depuis 2013.

partages
commentaires
L'immense défi de partager thermique et électrique le même week-end

Article précédent

L'immense défi de partager thermique et électrique le même week-end

Charger les commentaires