Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course dans
14 Heures
:
34 Minutes
:
19 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
WU dans
05 Heures
:
44 Minutes
:
19 Secondes
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
25 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
4 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
60 jours

3,2% des inscrits au Dakar 2019 sont des femmes…et c'est un record !

partages
commentaires
3,2% des inscrits au Dakar 2019 sont des femmes…et c'est un record !
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
27 déc. 2018 à 17:00

La 41ème édition du Dakar comptabilisera un nombre record d'engagés du sexe féminin, avec comme Laia Sanz comme principale icône.

#15 KTM Racing Team: Laia Sanz
Etienne Lavigne, directeur du Dakar
#15 KTM Racing Team: Laia Sanz
#15 KH-7 Rally Team KTM: Laia Sanz
#15 KTM Racing Team: Laia Sanz
La carte du Dakar 2019
#15 Red Bull KTM Factory Racing: Laia Sanz
#15 KTM Racing Team: Laia Sanz

17 femmes seront au départ du Dakar 2019 pour affronter les 10 étapes du parcours dont le départ comme l'arrivée seront à Lima (Pérou). Il s'agit du plus grand nombre d'inscrites au célèbre rallye-raid depuis qu'il se tient en Amérique Latine, en 2009.

Après une tendance négative de 2015 à 2017, l'édition 2018 enregistrait 13 inscriptions féminines, soit seulement 2,39% de la totalité des 525 participants.

En 2019, on compte un total de 534 inscrits chez les pilotes, copilotes et mécaniciens embarqués dans les véhicules d'intervention. 3,2% seront des femmes.

Six participantes devraient se trouver dans la catégorie moto (contre 4 l'an dernier). Laia Sanz demeure la référence, après avoir signé la neuvième position du général en 2015 et terminé pas moins de 8 Dakar. 12e en 2018, la Catalane a connu une préparation délicate à cette édition débutant le 7 janvier, en raison de problèmes de santé. On trouvera aussi des candidates sérieuses en l'Espagnole Sara García et la Russe Anastasiya Nifontova.

"Je pense que les choses changent enfin pour toutes les femmes qui existent et s'entraînent par elles-mêmes, et se jettent dans le ring de la compétition", sourit Garcia au micro de Motorsport.com. "Le Dakar est la compétition par excellence et je suis très fière de voir que cela change et qu'il ne s'agit pas que d'un sport masculin. C'est une fierté d'avoir des compagnonnes aussi courageuses et d'aller de l'avant. Je pense que Laia a été une précurseure et nous l'avons toujours eue à l'esprit."

Voir aussi:

On trouvera dans la catégorie quad la Bolivienne Suany Martinez, qui participe pour la troisième année consécutive avec l'objectif de terminer l'épreuve pour la première fois, après avoir abandonné lors de la seconde et huitième spéciales lors des dernières éditions. Elle sera l'une des six participantes dans la catégorie. On compte deux équipages 100% féminins, dont celui composé d'Annett Fischer et Andrea Peterhansel, la compagne de la légende du Dakar, qui compte 9 participations dans trois catégories (moto, auto, camions).

Enfin, dans la catégorie auto, l'Espagnole Cristina Gutierrez tentera de poursuivre son ascension dans la discipline, après avoir vu l'arrivée de ses deux premiers Dakar. La Paraguayenne Andrea Patricia Lafarja prendra le départ de sa première édition, tandis que la Péruvienne Fernanda Kanno tentera de rallier l'arrivée après avoir été contrainte à l'abandon en 2018. L'Italienne Elena Foi partira en tant que copilote de l'auto #428 de Nicola Dutto.

La nouvelle catégorie UTV Open, alliés aux autos, compte quatre femmes, dont un équipage 100% féminin composé de l'Italo-Française Camélia Liparoti et de l'Espagnole Rosa Romero.

"Je suis vraiment, vraiment heureuse. L'an dernier, nous n'étions que 5 femmes en moto mais maintenant il y a les autos et les SxS. Je suis vraiment heureuse qu'il y ait chaque année de plus en plus de femmes et je pense que ça continuera à augmenter dans les années à venir, car c'est une discipline qui est de plus en plus proche de nous et nous avons des moyens et pouvons nous entraîner", commente Romero pour Motorsport.com. "Faire un Dakar est le rêve de la majorité des filles qui pensent comme moi. Il s'agit d'un reflet de tout ce qui se produit dans le monde des sports mécaniques en général. Je me souviens que lorsque j'ai commencé, il n'y avait pas de catégorie féminine en enduro. Nous étions une ou deux femmes et maintenant, il y a une catégorie féminine dans le championnat espagnol, le championnat catalan, en championnat du monde, en trial. Il y a aussi beaucoup de filles en motocross. Mais la génération de Laia et les plus jeunes se sont déjà entraînées depuis qu'elles sont enfant et elles continueront à monter."

En camions, la Française Florence Deronce, copilote du team SSP Man TGA114, sera la seule femme engagée.

Lire aussi:

Article suivant
Votez - Quels sont vos moments marquants de 2018 ?

Article précédent

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2018 ?

Article suivant

Loeb revient sur le divorce avec PSA et son programme 2019

Loeb revient sur le divorce avec PSA et son programme 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Laia Sanz
Auteur Sergio Lillo