Gerhard Berger aimerait voir Alfa Romeo rejoindre le DTM

partages
commentaires
Gerhard Berger aimerait voir Alfa Romeo rejoindre le DTM
Par : Emmanuel Rolland
5 juin 2017 à 16:02

L'ancien pilote de F1, aujourd'hui directeur du DTM, rêve d'un retour d'Alfa Romeo au sein de la série allemande, mais aussi de piges ponctuelles de pilotes de Formule 1 actuels au volant des berlines du championnat.

Giancarlo Fisichella, Alfa Romeo 155 V6 Ti
Giancarlo Fisichella, Alfa Romeo 155 V6 Ti
David Coulthard, Gerhard Berger, ITR Chairman
Gabriele Tarquini, Nicola Larini, Giancarlo Fisichella, Alfa Romeo
Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio
Bernd Schneider, Gerhard Berger, ITR Chairman, David Coulthard
Le vainqueur de la Nations Cup, Sebastian Vettel
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Promu à la tête de la société ITR, promoteur du DTM, Gerhard Berger a débuté dans son nouveau rôle au début de cette année, et l'Autrichien entend bien permettre au championnat de supertourisme allemand de retrouver son rayonnement au niveau européen, qui fut le sien dans les années 90 lorsque BMW et Mercedes bataillaient avec Alfa Romeo.

Dans une interview accordé au journal italien La Gazetta dello Sport, Berger s'est pris à rêver d'une arrivée prochaine de la marque italienne aux côtés des trois constructeurs actuellement impliqués en DTM : Audi, BMW et Mercedes. 

"Nous avons 18 courses, dont la moitié en dehors de l'Allemagne", explique-t-il. "Nous courons avec Audi, BMW et Mercedes, manque seulement le retour d'Alfa Romeo, que les fans réclament maintenant que Ferrari connaît à nouveau le succès en F1."

Ce serait beau si Alfa Romeo arrivait en DTM avec la Giulia, et pourquoi pas dès l'année prochaine.

Gerhard Berger

"Ce serait beau si Alfa Romeo arrivait en DTM avec la Giulia, et pourquoi pas dès l'année prochaine, car une berline aussi prestigieuse, avec de telles caractéristiques, trouverait un vrai terrain pour une confrontation et pour sa promotion. Peut-être que [Sergio] Marchionne pourrait y penser. J'ai commencé à courir avec l'Alfasud, et j'ai Alfa Romeo dans le cœur, en plus de Ferrari."

On se souvient qu'Alfa Romeo avait tenu la dragée haute face aux constructeurs allemands sur leur terrain il y a plus de 20 ans, Nicola Larini décrochant le titre en 1993 avec la redoutable 155 V6 Ti.

Les pilotes de F1 pigistes en DTM ?

"Et j'ai une autre idée", poursuit Gerhard Berger. "C'est de faire courir, de temps en temps, les pilotes de F1 en DTM. Vous imaginez l'équipe Mercedes avec Hamilton et Bottas contre l'Alfa de Vettel et de Raikkönen ? Je suis certain que quelqu'un comme Sebastian s'amuserait beaucoup. Cela dépend d'eux, mais les pilotes de F1 pourraient piloter comme ça, à certaines occasions."

Article suivant
Un week-end difficile pour BMW sur le Lausitzring

Article précédent

Un week-end difficile pour BMW sur le Lausitzring

Article suivant

Duval admet une adaptation "difficile" au DTM

Duval admet une adaptation "difficile" au DTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités