Scheider - "Les jours les plus difficiles de toute ma carrière"

Pour la première fois, et alors qu'il s'apprête à reprendre la compétition ce week-end à Oschersleben, Timo Scheider se confie sur la façon dont il a vécu le scandale de Spielberg et sa suspension pour Moscou.

"Les jours qui ont suivis Spielberg n'étaient évidemment pas très agréables", a confié Scheider lors d'une conférence pour Audi. "Je pense qu'il s'agissait des jours et les semaines les plus difficiles de ma carrière jusqu'ici. Je ne pouvais rien faire d'autre que voir ce qui se passait. Et il y avait beaucoup de moments douloureux".

D'après le double champion DTM, l'emballement médiatique après les événements de Spielberg et les commentaires qui s'en sont suivis sur les réseaux sociaux furent particulièrement difficiles à supporter.

"Certains commentaires étaient vraiment durs", poursuit Scheider. "D'autres étaient plus mesurés également".

D'un autre côté, Scheider comprend ce soudain intérêt médiatique : "En tant que pilote de course, cela fait partie du jeu. Vous êtes sous les yeux du public en permanence".

Après la course 2 de Spielberg, où il fut jugé coupable d'un accrochage ayant poussé hors-piste les deux Mercedes de Robert Wickens et Pascal Wehrlein dans le dernier tour, après avoir reçu un ordre radio équivoque du Dr. Wolfgang Ullrich ("Timo, mets-le dehors"), Scheider a été suspendu pour la course de Moscou par la DMSB, la fédération allemande.

"Ce n'était pas drôle du tout", explique le pilote allemand. "Je me demandais si j'allais suivre ce qui allait se passer à Moscou, mais au final la course automobile tient une énorme place dans mon cœur, et j'ai tout regardé".

C'était assez difficile de voir votre voiture de course et vos mécaniciens au travail sans faire partie du jeu.

Timo Scheider.

"Malgré tout, c'était assez difficile de voir votre voiture de course et vos mécaniciens au travail sans faire partie du jeu. C'est pourquoi j'ai hâte de me remettre en action ce week-end à Oschersleben".

A Moscou, Scheider était remplacé par le leader du championnat d'Europe de Formule 3 Antonio Giovinazzi au volant de l'Audi RS 5 du Team Phoenix, le jeune Italien n'ayant pas pu marquer de point pour sa première apparition en DTM.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Oschersleben
Circuit Oschersleben
Pilotes Timo Scheider
Type d'article Preview
Tags audi, dtm, scheider