United Autosports remporte une course tronquée, G-Drive sacré !

partages
commentaires
United Autosports remporte une course tronquée, G-Drive sacré !
Par : Fabien Gaillard
23 sept. 2018 à 12:33

United Autosports a signé la victoire en LMP2 et en LMP3 lors d'une course interrompue par un drapeau rouge en raison de la pluie à Spa, alors que l'équipage de la #26 de G-Drive a remporté le titre pilotes en LMP2 malgré une épreuve cauchemardesque.

La voiture #22 gagnante a débuté, avec Phil Hanson, depuis la seconde position suite à un départ sous Safety Car, mais le Britannique a souffert dans des conditions difficiles et a chuté en fond de top 10. Il a ensuite passé le relais à Felipe Albuquerque peu avant la seconde voiture de sécurité, le Portugais prenant les commandes du peloton à la faveur des arrêts au stand des leaders. Il a maintenu cette position jusqu'au drapeau rouge, brandi peu après les deux heures de course, avant que cette dernière ne soit définitivement interrompue, en raison de conditions climatiques qui ne s'amélioraient pas.

Lire aussi :

Dans le même temps, la #26 du G-Drive a assuré le titre pilotes LMP2 malgré une course très compliquée lors de laquelle l'Oreca a été impliquée dans plusieurs incidents. Ainsi, Andrea Pizzitola a eu la chance de pouvoir se sortir d'un passage dans le gravier à Campus après avoir été au large deux tours de suite en étant sous pression. Cela l'a repoussé à la neuvième place avant qu'il ne laisse la voiture à son équipier Jean-Éric Vergne.  

Le pire était à venir cependant puisque Vergne a contraint la Proton Porsche #77 à quitter la piste à l'approche de l'Arrêt de Bus alors qu'il était en lutte avec Ryan Cullen dans l'APR-Rebellion #31. La Porsche est partie dans l'herbe avant de percuter Cullen au moment de revenir sur le circuit, les deux voitures étant contraintes de rentrer au stand pour effectuer des réparations. Le Français a reçu une pénalité de stop and go de deux minutes mais n'a pas pu purger cette sanction avant le drapeau rouge, ce qui l'a donc renvoyé à un tour et hors des points.

Malgré tout, comme seule la moitié des points a été attribuée et que les rivaux de Racing Engineering n'ont pu faire mieux que septième, Pizzitola et Roman Rusinov sont devenus Champions 2018 de LMP2 en ELMS. Vergne n'a lui pas été couronné puisqu'il a manqué l'épreuve d'ouverture de la saison au Paul Ricard. La DragonSpeed Oreca #21 a terminé seconde et la #23 du Panis Barthez Competition Ligier a complété le podium.

La #2 d'United Autosports a remporté la catégorie LMP3, la voiture pilotée par John Falb et Scott Andrews étant en tête au moment du drapeau rouge, devant la #15 de RLR MSport qui est en tête du championnat.

Avec Kyle Francis

Prochain article ELMS
L'ACO a fait rouler une voiture de course à l'hydrogène avec MissionH24

Article précédent

L'ACO a fait rouler une voiture de course à l'hydrogène avec MissionH24

Article suivant

United Autosports envisage un programme en WEC

United Autosports envisage un programme en WEC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS
Pilotes Roman Rusinov , Andrea Pizzitola
Équipes G-Drive Racing
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Résumé de course