L'équipe de Rosberg bat celle de Hamilton pour le titre Extreme E

Rosberg X Racing a décroché le tout premier titre du championnat Extreme E grâce à ses trois victoires en 2021, après avoir fini à égalité avec le vainqueur du Jurassic X-Prix, le team X44 de Lewis Hamilton.

L'équipe de Rosberg bat celle de Hamilton pour le titre Extreme E

La quatrième place de l'équipage de Nico Rosberg, Champion de Formule 1 2016, dans la finale du Dorset, lui a permis d'être à égalité au classement avec le X44 de Lewis Hamilton, puisqu'ils ont tous deux terminé avec 155 points. Mais après avoir remporté la première épreuve en Arabie Saoudite, puis au Sénégal et en Sardaigne, RXR s'est emparé de la couronne face à X44, qui n'avait pas encore réussi à s'imposer de toute la saison malgré un taux de qualification de 100%. Et ce, donc, malgré la domination de Cristina Gutiérrez et de Sébastien Loeb lors de l'épreuve britannique.

Le vote populaire 'GridPlay' a récompensé le poleman et vainqueur de la première demi-finale, X44, en lui laissant le choix de la position de départ, Loeb et Gutiérrez ayant opté pour la voie du milieu. RXR était directement à côté, sur la gauche, alors qu'une nouvelle règle pour la dernière manche de la saison exigeait que la femme pilote de chaque duo prenne le départ de la dernière course.

Gutiérrez a utilisé son hyperpropulsion de 400 kW pour prendre la tête au premier virage, tandis que Molly Taylor de RXR a connu un début de course laborieux, sachant toutefois que la quatrième place serait suffisante pour remporter le titre.

Pendant ce temps, un décollage fulgurant de Mikaela Ahlin-Kottulinsky de JBXE a permis à la voiture de l'équipe de Jenson Button de se détacher depuis l'extrême droite de la grille pour rétrograder Andretti United à la troisième place.

Ahlin-Kottulinsky s'est ensuite lancée à la poursuite de Taylor, utilisant l'activation de l'hyperdrive pendant quatre secondes pour revenir à hauteur de la voiture de RXR et prendre la deuxième place après le saut nommé "Knife Edge". Alors que Gutiérrez prenait 6,4 secondes d'avance à bord de la voiture de X44, RXR reculait encore plus, Catie Munnings distançant Taylor pour laisser Laia Sanz d'Acciona Sainz ravir provisoirement le titre à l'équipage de Rosberg.

Cristina Gutierrez, Sebastien Loeb, X44

Mais un tête-à-queue de Sanz a relâché la pression, tandis que Munnings a dû faire marche arrière après avoir perdu l'arrière de sa voiture en freinant pour éviter de percuter la voiture de JBXE à l'approche de la zone de changement de pilote à vitesse limitée.

Gutiérrez a terminé son relais de deux tours avec 3,3 seconde d'avance sur JBXE alors qu'elle laissait la place à Loeb, et l'orthodontiste de profession a manqué de peu d'être percutée par une Munnings remontée. Alors que la voiture d'Andretti United se dirigeait vers son emplacement dans la voie des stands, Gutiérrez a sauté hors du chemin, mais Munnings a ensuite récupéré et traîné le coussin du siège de la pilote X44 sur la piste.

Loeb est monté à bord et est sorti avec une marge de 4,4 seconde sur JBXE avant de convertir la victoire sur le terrain d'essai de chars de la base militaire de Bovington. Cette victoire, combinée aux cinq points de bonus pour avoir réalisé le meilleur temps de la manche dans le super secteur prévu à cet effet et aux prouesses réalisées tout au long de l'année lors des qualifications, a permis à X44 d'obtenir 155 points.

Mais le quadruple Champion du monde de rallycross Johan Kristoffersson a ramené la voiture RXR à une nécessaire quatrième place. Les succès du début de saison lui a permis, ainsi qu'à Taylor, de remporter la couronne.

Lire aussi :
partages
commentaires
Comment les équipes se préparent pour un X-Prix en Extreme E
Article précédent

Comment les équipes se préparent pour un X-Prix en Extreme E

Article suivant

Une finale boueuse et disputée avec le Jurassic X-Prix

Une finale boueuse et disputée avec le Jurassic X-Prix
Charger les commentaires