2009 - Quand 11 teams pensaient à rejoindre la F1 !

partages
commentaires
2009 - Quand 11 teams pensaient à rejoindre la F1 !
16 mai 2014 à 12:30

La recherche de nouvelles équipes F1 pour le future proche est l’un des sujets occupant la FIA depuis quelques mois, et une licence a d’ores et déjà été accordée à Gene Haas pour une nouvelle équipe américaine arrivant à l’horizon 2014 ou 2015

La recherche de nouvelles équipes F1 pour le future proche est l’un des sujets occupant la FIA depuis quelques mois, et une licence a d’ores et déjà été accordée à Gene Haas pour une nouvelle équipe américaine arrivant à l’horizon 2014 ou 2015.



D’autres dossiers sont considérés et pourraient donner lieu à l’octroi d’une autre licence pour une nouvelle structure. Reste que la FIA doit avant tout se concentrer sur son plateau actuel, en créant un contexte permettant aux teams existants de survivre au cours des prochaines années. Plusieurs structures comme Caterham, Marussia et Lotus pourraient être amenées à changer d’incarnation ou disparaître en fin d’année pour des raisons économiques.



Durant l’année 2009, lors de la précédente impulsion de la FIA, (alors dirigée par Max Mosley), HRT, Virgin (Marussia) et Team Lotus (Caterham) étaient entrés en jeu en validant leurs dossiers de candidature. USF1 n’était pas parvenu à honorer sa licence conditionnelle et le projet Stefan GP avait été rejeté.



De son côté, Nicolas Todt (ART GP) avait brièvement considéré un passage en F1, mais comprit vite que les budgets annoncé à 40 millions de livres sterling par saison n’étaient pas réalistes pour mener un projet viable à moyen terme. Une autre équipe GP2 avait également été évoquée : la structure championne espagnole Barwa Addax (Campos), où couraient Vitaly Petrov et Romain Grosjean en 2008. Mais Adrian Campos avait vite tenu à faire taire les rumeurs, expliquant qu’il n’était nullement candidat à la F1.



« L’équipe Barwa Addax, qui court actuellement en GP2, n’a pour le moment aucune intention de lancer un projet pour courir en F1 en 2010 », avait clarifié l’Espagnol. « Barwa Addax souhaite éviter toute confusion pouvant amener à penser qu’elle est impliquée dans un tel projet ».



Reste que le team, sans être officiellement candidat, avait lancé une sérieuse étude de marché, tout comme une liste impressionnante d’autres structures, comprenant Lola, Wirth Research, Epsilon Euskadi, RML, iSport et Formtech (qui avait racheté les actifs Super Aguri F1 lors de la disparition de celle-ci), Litespeed et Prodrive.



« Je crois que nous avons 11 organisation affirmant vouloir venir, dont 7 sérieuses. Il sera intéressant de voir ce qui se passe », se réjouissait Mosley, qui créait cependant de grandes vagues auprès des équipes et constructeurs en place, irrités par la direction adoptée par le sport...

Prochain article Formule 1
Lauda-Red Bull, bisbilles pour un virage...

Article précédent

Lauda-Red Bull, bisbilles pour un virage...

Article suivant

Mercedes n'a pas à l'esprit la réussite de 2013 avant Monaco

Mercedes n'a pas à l'esprit la réussite de 2013 avant Monaco

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Adrian Campos , Vitaly Petrov , Romain Grosjean , Nicolas Todt
Type d'article Actualités