Albon a évité la "boule de feu" Stroll pour ses premiers points

partages
commentaires
Albon a évité la "boule de feu" Stroll pour ses premiers points
Par :
1 avr. 2019 à 13:35

Deuxième Grand Prix et premiers points au compteur pour Alexander Albon, qui a pris la neuvième place grâce à une course solide à Sakhir.

C'est pourtant un Alexander Albon mitigé qui s'est présenté à la presse à l'issue du Grand Prix de Bahreïn. "Il y avait mieux à faire", a-t-il jugé, perfectionniste. Il est vrai qu'Albon n'a pas tiré son épingle du jeu dans les premiers tours, rétrogradant brièvement au 14e rang… notamment surpris par les étincelles qui émanaient de la monoplace de Lance Stroll, suite à l'accrochage de ce dernier avec Romain Grosjean.

Lire aussi :

"J'ai été un peu trop prudent au départ", commente le pilote Toro Rosso, qui était 12e sur la grille. "Il y avait des pilotes qui freinaient plus tôt et j'ai freiné avec eux, mais c'était clairement trop prudent."

"Puis à la sortie du virage 3, il y avait Pérez ou Stroll, et c'était comme une boule de feu qui m'arrivait dans la figure ! C'était vraiment chaud – je sentais la chaleur. Ça ne m'a pas inquiété, mais c'était une nouvelle expérience. Je me demandais s'il avait des dégâts et ce qui se passait. Je me suis dit 'wow, il faut que je me sorte de là', et je crois que j'ai perdu une place, parce que j'essayais d'éviter toutes les flammes."

Alexander Albon, Toro Rosso
Alexander Albon, Toro Rosso

Par la suite, malgré un certain temps passé dans les échappements de Pierre Gasly ou encore de Sergio Pérez, Albon est parvenu à remonter pour accrocher la neuvième place, notamment par des dépassements sur Kevin Magnussen (deux fois), Daniil Kvyat et Antonio Giovinazzi. Le double abandon des Renault n'y est pas étranger non plus, puisque l'Anglo-Thaïlandais pointait auparavant au 11e rang à 11 secondes de Daniel Ricciardo.

"Je suis relativement satisfait", poursuit Albon, qui est le premier représentant de la Thaïlande à marquer des points en Formule 1 depuis le Prince Bira en 1954. "Je pense que le rythme était correct, nous n'avons simplement pas pu le montrer en pneus tendres, car nous étions coincés derrière beaucoup de voitures. Il y avait mieux à faire."

"C'est dommage pour le départ, car avec un peu d'air propre, nous aurions pu faire bien mieux. Je suis quand même satisfait de ma performance, il faut juste se qualifier un peu mieux et atteindre la Q3, car je pense que nous le méritons – ou du moins, nous pouvons le faire."

Propos recueillis par Oleg Karpov

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19, devant Lando Norris, McLaren MCL34, Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, et Alexander Albon, Toro Rosso STR14

Article suivant
Qui pilote où pendant les essais à Bahreïn ?

Article précédent

Qui pilote où pendant les essais à Bahreïn ?

Article suivant

Verstappen déplore un Grand Prix passé à "survivre"

Verstappen déplore un Grand Prix passé à "survivre"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Alexander Albon
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu