Barrichello solidaire de Massa face aux consignes d'équipe

partages
commentaires
Barrichello solidaire de Massa face aux consignes d'équipe
29 juil. 2010 à 17:52

Rubens Barrichello vient de se rallier à la cause de Felipe Massa dans la controverse de la consigne d’équipe du Grand Prix d’Allemagne

Rubens Barrichello vient de se rallier à la cause de Felipe Massa dans la controverse de la consigne d’équipe du Grand Prix d’Allemagne. Il estime en effet qu’aucun pilote ne devrait être confronté à ce genre de situation.

Le pilote Williams n’est pas étranger au phénomène puisqu’il l’a lui-même expérimenté chez Ferrari à l’époque où il faisait équipe avec Michael Schumacher.

Au Grand Prix d'Autriche de 2002, alors qu'il avait pourtant dominé son équipier qui avait remporté les cinq premières courses de la saison, Rubens Barrichello avait reçu l'ordre de s'arrêter avant la ligne d'arrivée pour offrir la victoire au pilote allemand.

L'incident avait provoqué un véritable tôllé à l'époque et avait débouché sur la création de l'article 39.1 du règlement sportif de la Formule 1, interdisant les consignes d'équipe.

"Tout ce que je peux dire, c’est que je suis vraiment navré pour lui, qu’il ait dû passer par là est une très mauvaise chose. Personne ne devrait être confronté à ce genre de situation. Felipe est un ami et j’aurais souhaité qu’il ne passe jamais par là," a déclaré Rubens Barrichello sur le circuit du Hungaroring.

Il a ensuite exprimé son point de vue sur la problématique des consignes d'équipe : "Je pense simplement que nous devrions faire quelque chose pour arrêter cela, car au final cela peut se transformer en une sorte de drame."

"Quand vous pilotez, vous voulez battre votre adversaire, mais je ne me sentirais pas bien si l’écurie me donnait la victoire. Je n’ai jamais procédé de la sorte. Il appartient aux personnes haut placées de changer les choses. Vous devriez être autorisé à faire votre course."

"Si vous ne gagnez pas le championnat pour un point, alors tant pis. Et si vous gagnez le championnat d’un point car quelqu’un vous l’a donné, est-ce mérité ? Si je devais être un mauvais garçon pour être champion du monde. Ca m’est égal. J’éduquerais mes enfants selon mes principes et j’en serais heureux."

Prochain article Formule 1
Les pilotes Toro Rosso espèrent des points en Hongrie

Article précédent

Les pilotes Toro Rosso espèrent des points en Hongrie

Article suivant

Petrov estime pouvoir s'améliorer avec le temps

Petrov estime pouvoir s'améliorer avec le temps

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Felipe Massa
Équipes Ferrari Boutique , Williams
Type d'article Actualités