BMW : Après Heidfeld, Kubica monte sur le podium

Une semaine après la seconde place obtenue par Nick Heidfeld en Australie, c'est au tour de Robert Kubica de grimper sur la deuxième marche du podium

Une semaine après la seconde place obtenue par Nick Heidfeld en Australie, c'est au tour de Robert Kubica de grimper sur la deuxième marche du podium. La F1.08 s'est montrée très compétitive, comme le prouve le meilleur temps en course effectué par Heidfeld.

Robert Kubica (2e) :


"C'est une journée fantastique pour l'équipe, pour Petronas et pour moi - notre second podium consécutif. Après Monza 2006, je suis enfin parvenu à décrocher un nouveau podium. Je tiens à remercier tout le monde dans l'équipe qui a travaillé très dur lors de ces deux derniers mois pour améliorer la voiture. Je n'ai pas pris un bon départ parce que mes roues ont trop patiné, et j'étais en lutte avec Nick et Jarno Trulli."

"J'ai emprunté la partie sale de la piste et j'ai quasiment perdu le contrôle de la voiture, mais j'ai tout de même réussi à prendre le virage et à les doubler. A ce moment, j'ai pu rouler à mon rythme. Les Ferrari étaient trop rapides mais j'ai capable de creuser l'écart par rapport aux voitures qui me suivaient."

"Après le second ravitaillement, j'ai réduit les tours/minute pour préserver mon moteur. Je ne me suis pas senti très bien ce week-end et il faisait très chaud dans la voiture, donc les dix derniers tours ont été très durs. Mais cela a été payant, avec un brillant résultat."

Nick Heidfeld (6e) :


"J'ai mêlé diverses émotions aujourd'hui en course. Bien sûr je suis heureux d'avoir réalisé mon premier meilleur tour en course en F1, et les onze points constituent le meilleur résultat jamais obtenu par l'équipe. Le rythme de la voiture était très, très bon - à peu près au même niveau que la McLaren."

"Tout cela est très positif mais ça me donne encore plus de regrets d'avoir terminé sixième. Mon départ a été très bon et j'ai essayé de dépasser en prenant l'extérieur du premier virage. Robert était à l'intérieur et Jarno Trulli était entre nous. J'ai tenté de passer mais ça n'a pas fonctionné."

"J'ai ramassé quelques saletés et perdu deux places supplémentaires dans le premier tour. Au moins, je les ai rattrapées en dépassant David Coulthard et Fernando Alonso dans le quatrième tour. Encore une fois, notre équipe de ravitailleurs a fait de l'excellent travail."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , David Coulthard , Nick Heidfeld , Fernando Alonso , Robert Kubica
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités