Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
54 jours
09 mai
Prochain événement dans
60 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
99 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
116 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
207 jours
10 oct.
Course dans
217 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
232 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
239 jours
07 nov.
Course dans
246 jours

La F1 propose un calendrier de 23 dates, dont un nouveau GP

La Formule 1 compte s'appuyer sur un calendrier 2021 provisoire composé de 23 Grands Prix, tel qu'il a été présenté aux écuries.

La F1 propose un calendrier de 23 dates, dont un nouveau GP

Alors que la saison 2020 est profondément bouleversée par la crise du coronavirus, avec pas moins de 13 Grands Prix qui ont été annulés et des circuits de substitution qui ont fait leur apparition pour sauver le championnat, la F1 apporte les dernières touches au calendrier pour 2021. L'objectif est de retrouver un déroulement plus traditionnel, tel qu'il a été présenté lundi aux équipes lors d'une réunion importante de la Commission F1.

D'après les informations obtenues par Motorsport.com, le calendrier provisoire comporterait pas moins de 23 épreuves, avec l'ajout du Grand Prix d'Arabie saoudite aux 22 manches initialement prévues pour 2020. Le coup d'envoi de la saison serait donné le week-end du 21 mars en Australie, avant de prendre la direction de Bahreïn une semaine plus tard. Après deux semaines de pause, le Grand Prix de Chine serait organisé le 11 avril, quinze jours avant le premier Grand Prix du Vietnam de l'Histoire.

Lire aussi :

L'une des modifications majeures concerne le Grand Prix des Pays-Bas, programmé à Zandvoort et qui n'aurait finalement pas lieu au mois de mai, héritant d'une place en septembre. Ce rendez-vous s'inclurait dans une succession de trois épreuves à l'automne, avec le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix d'Italie après la trêve estivale.

Le Grand Prix d'Espagne à Barcelone demeurerait donc la première destination européenne du calendrier, toujours au début du mois de mai, avant le Grand Prix de Monaco le 23 mai. L'Azerbaïdjan conserverait sa place en juin après le Canada, tandis que le Grand Prix de France, au début de l'été, lancerait la traditionnelle série de courses européennes avant l'Autriche, la Grande-Bretagne et la Hongrie.

Certaines dates apparaissent encore floues en ce qui concerne la deuxième partie de saison, mais l'objectif serait d'enchaîner trois courses en autant de week-ends à Singapour, en Russie et au Japon. Il y aurait donc deux enchaînements importants de ce type, alors que les écuries ont mis en garde contre les séries de trois courses après la très intense saison 2020, condensée à cause de la pandémie de COVID-19. Le Grand Prix du Brésil devrait quitter Interlagos pour Rio de Janeiro, en dépit de la pression mise par des organisations environnementales dans le pays face à ce projet.

Viendrait donc s'ajouter à l'ensemble de ce programme un tout nouveau Grand Prix en Arabie saoudite, organisé dans les rues de Jeddah. Il s'agirait d'une manière d'organiser pour la première fois un événement dans ce pays, avant un projet plus important qui tourne autour de la construction de la ville et du circuit de Qiddiya, dont le projet ci-dessous avait été présenté en janvier dernier en marge du Dakar.

Malgré les incertitudes persistantes que crée le contexte de pandémie, la F1 n'a pas officiellement informé les équipes concernant un éventuel plan de secours, s'en tenant à ce calendrier provisoire. La question des essais hivernaux doit encore être tranchée, sachant qu'au moins une des deux sessions organisées en février ou mars pourrait être délocalisée de Barcelone à Bahreïn.

Avec Luke Smith

partages
commentaires
Norris s'excuse après des commentaires "stupides et maladroits"

Article précédent

Norris s'excuse après des commentaires "stupides et maladroits"

Article suivant

Les envies de Button : piloter et engager son équipe au Mans

Les envies de Button : piloter et engager son équipe au Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021