Comment l'équipe Lotus tient-elle? Les chiffres (2/2)

A ce jour, l’estimation des ressources faite par ToileF1 pour Lotus est la suivante : Genii reste la principale source financière

Comment l'équipe Lotus tient-elle? Les chiffres (2/2)

A ce jour, l’estimation des ressources faite par ToileF1 pour Lotus est la suivante : Genii reste la principale source financière. Si le chiffre 2012 avoisine les 30 millions d’euro, le rôle de Genii consiste à combler le budget lorsque le cash-flow l’exige. En d’autres mots, Genii renfloue le team à hauteur de 4 à 5 millions par mois, mais envoyés en tant que prêt (évoluant dans un taux avoisinant les 15%), et non de sponsorship. Le « trou » dans les finances de Lotus reste donc pour l’heure sous contrôle mais il s’agit toujours d’un investissement pour Genii et ses partenaires, qui gagnent de l'argent lorsqu'Enstone rembourse les sommes concernées pour boucler un budget global évoluant en 2012 à 160 millions d'euro.

L’apport de Total, très actif au sein du team en 2012 (avec un apport alors estimé à 21 millions d’euro) et une influence certaine sur les décisions prises dans le line-up pilote (par le soutien donné à Romain Grosjean), a fortement évolué en 2013. Le géant pétrolier français n’apporte en effet plus que 5 millions cette saison, tout en proposant ses produits gratuitement à l’équipe dans le cadre du partenariat technique en vigueur.

Les dollars proviennent ainsi plus de Rexona, faisant la promotion de sa ligne de produits également baptisée Clear sur certains territoires. Le groupe s’affiche sur les Lotus pour un montant d’environ 15 millions d’euro annuel, tandis que l’apport du groupe Coca Cola (via Burn) amène 5 millions par an ( montant pouvant être voué à augmenter) et court sur encore plusieurs saisons.

Le travail du personnel marketing de Lotus n’a pas cessé durant la saison. De nouveaux partenariats avec Microsoft (disposant de liens ténus avec Gérard Lopez suite à la revente de Skype au groupe fondé par Bill Gates) et le groupe Emaar apportent chacun 5 millions.

Le positionnement de Lotus avec le groupe média CNBC, l’horloger Richard Mille (désormais sur l’aileron avant) et le géant de la musique Columbia correspond à un échange produit atteignant une valeur unitaire deux millions. C’est par exemple ainsi que l’on a pu voir naître le buzz Daft Punk à Monaco cette année.

Les apports équipementiers et contrats vestimentaires restent de leur côté anecdotiques dans l’équilibre financier global.



A noter par ailleurs qu’un stock de 35% des parts de Genii Capital a été annoncé revendu par Genii Capital en juin par la presse. Les fuites concernant la transaction faisaient état d’un accord avec un consortium d’investisseurs privés, baptisé Infinity Racing Partners Limited. Eric Boullier précise cependant à Singapour que l’entrée en jeu concrète et durable de ce nouveau partenaire se doit encore d’être finalisée, mais pourrait offrir une assise financière à long terme pour l’équipe pour un plan de cinq ans visant à établir l’équipe d’Enstone au sommet de façon durable. C’est donc encore Genii qui contrôle l’équipe à 100% à ce jour. Lopez demeure à ce jour Président de l’équipe avec le Chef des opérations Genii, Eric Lux, qui garde sa position au sein du board de l’équipe. Le domaine d’action d’Infinity (à ne pas confondre avec le constructeur Infiniti, membre de l’Alliance Renault-Nissan et misant chez Red Bull Racing) devrait à terme avoir des incidences allant au-delà d’un simple apport financier, une expertise technologique liée au KERS et à d’autres domaines de haute technologie.
partages
commentaires
Pirelli : 1.5 sec au tour entre les deux mélanges

Article précédent

Pirelli : 1.5 sec au tour entre les deux mélanges

Article suivant

Lotus dans le rythme à Abu Dhabi

Lotus dans le rythme à Abu Dhabi
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021