Di Montezemolo : "Nous étions sur le point de réaliser un miracle"

La dernière course de la saison a été haletante et les nerfs des supporters de McLaren et Ferrari ont été mis à rude épreuve, notamment durant les derniers tours

La dernière course de la saison a été haletante et les nerfs des supporters de McLaren et Ferrari ont été mis à rude épreuve, notamment durant les derniers tours.

Lors de la conférence de presse organisée ce week-end au Mugello pour fêter la fin de saison, Luca di Montezemolo, patron de Ferrari, a révélé qu'il a détruit sa télévision à la fin du Grand Prix lorsque le titre a échappé à Massa à 300 mètres de la fin.

"J'ai cassé la télévision, je dois l'avouer. Lorsqu'une télévision explose, ça fait un terrible détonation. Ma fille, qui était dans une autre pièce, a eu une grosse frayeur. Heureusement nous avions une autre télévision donc j'ai pu voir la cérémonie du podium, que j'ai appréciée."

Malgré la frustration d'avoir perdu un titre historique, Di Montezemolo est fier de son équipe et avoue que remporter la couronne mondiale au Brésil relevait du miracle.

"Je reconnais que dans l'histoire de la F1, nous n'avons jamais vu un championnat du monde se jouer dans le dernier virage du dernier tour du dernier Grand Prix. Et nous n'avons jamais vu un pilote franchir la ligne d'arrivée en tant que champion du monde."

"Les miracles, quand ils se produisent, n'arrivent généralement qu'une seule fois. Je dis ça parce que l'an dernier c'était un miracle. Le fait que ça se répète est généralement impossible. Au Brésil, avec Massa, nous étions sur le point de réaliser un autre miracle."

L'italien a également salué la prestation de Kimi Räikkönen, qui a permis à la Scuderia de remporter un huitième titre en dix ans. Toutefois, Di Montezemolo n'a pas non plus hésité à chambrer le pilote finlandais, était présent dans la même salle de conférence.

"C'est vraiment toi, le vrai Kimi, en chair et en os ? Ou alors est-ce l'un de tes amis, un remplaçant, celui qui courrait pour Ferrari lors du dernier Grand Prix ? Parce qu'à mon avis Kimi, tu étais un peu fatigué et tu as laissé courir un de tes amis pendant un moment. Ok, assez plaisanté."

"Kimi a été champion du monde jusqu'à la dernière course de cette année. Il a contribué aux deux titres constructeurs. Ses points étaient fondamentaux. Avec tout le respect que j'ai pour Lewis Hamilton... je suis satisfait de mes pilotes, nous avons le meilleur duo du monde."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Luca di Montezemolo , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités