Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
37 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
100 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
121 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
226 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
261 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Le véritable drapeau à damier fera foi en 2020

partages
commentaires
Le véritable drapeau à damier fera foi en 2020
Par :
5 déc. 2019 à 08:08

Le drapeau à damier physique sera à nouveau prioritaire sur tout autre signal indiquant la fin de course à partir de 2020, suite à un amendement de la réglementation F1.

Cette saison, la règle avait changé, précisant que le signal lumineux envoyé par la direction de course était devenu prioritaire en cas d'erreur humaine avec l'abaissement du drapeau à damier. Il s'agissait d'une réponse à l'erreur commise lors du Grand Prix du Canada 2019, où un invité d'honneur avait agité le drapeau à damier trop tôt. Cependant, lors du dernier Grand Prix du Japon, l'inverse s'est produit puisque la fin de course est survenue un tour trop tôt… à cause d'une erreur technique avec le signal lumineux.

Lire aussi :

Dans le cas de Suzuka, cela avait affecté le résultat, permettant notamment à Sergio Pérez de conserver sa place dans les points malgré son accident avec Pierre Gasly dans le dernier tour de course. Suite à cet incident, Sebastian Vettel avait élevé la voix, estimant que le drapeau à damier physique devrait toujours constituer le signal officiel et final d'une course en cas de doute.

"S'il y a une erreur avec l'un des deux, peu importe lequel, pour nous les pilotes, ce qui compte c'est que si l'on voit le drapeau à damier, on ne doit pas continuer", expliquait le quadruple Champion du monde. "Avec la réglementation actuelle, s'ils avaient brandi le drapeau à damier un tour trop tôt, la course aurait continué. Je pense que c'est une erreur. 

Les pilotes ont été entendus et la règle à nouveau modifiée pour retrouver sa tournure d'origine. Comme l'a ratifié jeudi soir le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, la drapeau à damier agité sur la passerelle de départ/arrivée redeviendra le signal faisant foi pour sanctionner la fin d'un Grand Prix. En cas d'erreur technique ou d'affichage prématuré du drapeau à damier par la direction de course à travers les systèmes lumineux, celui-ci ne sera donc pas pris en compte et il faudra attendre le véritable drapeau sur la ligne.

Article suivant
Les écuries ne pourront plus se cacher pendant les essais

Article précédent

Les écuries ne pourront plus se cacher pendant les essais

Article suivant

Un MGU-K supplémentaire en 2020

Un MGU-K supplémentaire en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine