Ecclestone cherche un repreneur pour Williams

Bernie Ecclestone s'implique pour tenter de sauver l'écurie Williams, estimant qu'il n'est "pas pensable" pour la Formule 1 de perdre une "écurie historique".

Ecclestone cherche un repreneur pour Williams

La semaine dernière, Williams a annoncé avoir lancé un processus qui pourrait déboucher sur une vente partielle ou totale de l'écurie. En difficulté financière, la structure de Grove ne disposait pas, alors, d'offre concrète mais elle souhaite par ce biais se mettre en quête d'investisseurs solides, voire d'un repreneur, afin d'assurer son avenir économique. La nouvelle d'une possible vente de cette équipe historique a été accueillie avec stupeur, même si à sa tête, Claire Williams ne cesse de répéter qu'il s'agit de trouver des perspectives pour des lendemains meilleurs et non de mettre la clé sous la porte.

Lire aussi :

Fondée par Frank Williams au milieu des années 70, l'écurie britannique est un pilier de la Formule 1 bien qu'elle vive des temps difficiles également sur le plan sportif. Son hypothétique mise en vente pousse aujourd'hui Bernie Ecclestone à redoubler d'efforts pour que l'équipe survive. L'ex-grand argentier de la F1 conserve des liens étroits avec Frank Williams et veut apporter son aide dans la recherche d'une solution viable. "Williams, ce serait une grande perte, à 100%", estime-t-il auprès de l'AFP. "Je cherche des personnes qui pourraient s'impliquer. Être propriétaire d'une écurie est un loisir très onéreux."

Dans une période déjà délicate pour la F1, compte tenu de la crise du coronavirus, la sauvegarde des dix équipes du plateau est primordiale. Des mesures importantes ont été prises en ce sens dans le but de réduire massivement les coûts, mais perdre un monument comme Williams enverrait un signal très négatif.

"J'espère que ce n'est pas la fin de l'équipe Williams", insiste Bernie Ecclestone. "Ce serait la fin d'une ère, mais j'espère qu'il sera possible de trouver quelqu'un qui peut se permettre de faire tourner l'équipe correctement, car c'est quelque chose de terrible de perdre une écurie comme celle-là. Ce n'est pas pensable. Ce bon vieux Frank a dû travailler très dur pour que l'équipe soit compétitive, et c'est ce qui s'est passé. La voir disparaître comme ça, ce n'est pas bon. C'est une écurie historique."

Le dernier podium en F1 de l'écurie Williams remonte au Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017. Dans son glorieux passé, et avec 744 départs à son actif, l'écurie a glané la bagatelle de 114 victoires et décroché neuf titres mondiaux chez les constructeurs, sept chez les pilotes.

partages
commentaires
La FIA renforce le contrôle des moteurs en F1

Article précédent

La FIA renforce le contrôle des moteurs en F1

Article suivant

La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021