La FIA renforce le contrôle des moteurs en F1

La FIA a pris de nouvelles mesures pour empêcher le contournement de la réglementation moteur en Formule 1, à l'heure où les écuries se préparent à reprendre la compétition.

La FIA renforce le contrôle des moteurs en F1

Alors que les soupçons sur l'utilisation de l'unité de puissance Ferrari ont alimenté la controverse l'an dernier, jusqu'à la conclusion d'un accord secret entre l'écurie italienne et la FIA, l'instance internationale fait tout ce qui est en son pouvoir pour éradiquer les failles réglementaires qui pourraient être exploitées. D'après les informations de Motorsport.com, des clarifications techniques ont été apportées par la FIA afin de réduire les risques de tricherie. Celles-ci porteraient sur le contrôle de deux domaines spécifiques que sont la combustion d'huile et la puissance distribuée par l'ERS.

Lire aussi :

Ces dernières années, le règlement n'a cessé de se durcir pour empêcher au maximum les écuries de brûler de l'huile en l'utilisant comme du carburant. Il était déjà question de réduire la limite de consommation d'huile à 0,3 litre pour 100 kilomètres. À cela, la FIA a ajouté qu'elle se réservait désormais le droit d'effectuer des contrôles stricts sur la manière dont la quantité d'huile est mesurée et les systèmes scellés avant que les monoplaces ne prennent la piste.

Concernant l'ERS, la fédération internationale redouble d'efforts pour surveiller la distribution de la puissance électrique provenant du système de récupération d'énergie. Cela se fera par le biais d'un capteur qui sera installé sur les monoplaces au début de la saison. Depuis quelques années, les soupçons se sont accentués sur la manière dont certaines équipes parviendraient à contourner la limite de puissance autorisée.

Malgré les soupçons pesant sur Ferrari l'an passé, le renforcement des contrôles décidé par la FIA ne viserait pas spécifiquement l'écurie italienne. Il serait en revanche le fruit d'une coopération nouvelle entre le législateur et les écuries, après avoir tiré les leçons de la polémique de l'an dernier. Malgré des doutes très importants, la FIA n'avait pas pu démontrer de manière certaine que la Scuderia était dans l'illégalité, ce qui avait mené à la conclusion d'un "accord secret" pour clore le dossier, non sans susciter l'agacement des écuries concurrentes.

Avec Jonathan Noble  

partages
commentaires
La saison de 8 GP en Europe suffirait à sacrer un Champion du monde

Article précédent

La saison de 8 GP en Europe suffirait à sacrer un Champion du monde

Article suivant

Ecclestone cherche un repreneur pour Williams

Ecclestone cherche un repreneur pour Williams
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021