La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Faute de grille inversée, l'allocation de pneus pourrait être différente d'un week-end à l'autre pour les doubles GP qui auront lieu cet été en Autriche puis en Grande-Bretagne.

La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Face à la crise du coronavirus et au défi d'établir un nouveau calendrier, la Formule 1 a décidé de recourir à des doubles Grands Prix dans certains cas. Ainsi, deux courses consécutives auront lieu à Spielberg en juillet, et deux à Silverstone en août. Le fait de rester sur le même tracé deux week-ends de suite fait en revanche redouter une trop grande prévisibilité pour la deuxième épreuve, et c'est ce qui a poussé la F1 à remettre sur la table l'idée d'une course sprint le samedi avec une grille inversée, en lieu et place des qualifications.

Nécessitant l'unanimité, la proposition a été rejetée par Mercedes et ne verra pas le jour dans l'immédiat. "Nous avions étudié cela l'année dernière, et ça n'avait pas été soutenu", rappelle Ross Brawn, directeur général de la F1, auprès de Motorsport.com. "Nous pensions que pour la saison à venir, avec la nécessité d'avoir certains Grands Prix sur le même circuit en deux week-ends, ce serait une idée parfaite pour la deuxième course. Nous aurions pu le faire en Autriche, à Silverstone, et durant la deuxième moitié de saison si cela se présentait. Mais nous ne pouvons pas à cause de Mercedes."

Lire aussi :

Directeur de l'écurie allemande, Toto Wolff a lui-même pris le temps de donner les raisons qui l'ont poussé à refuser cette proposition. De son côté, Ross Brawn dit accepter et comprendre en partie les arguments avancés. "Toto a été très franc lors de la réunion", précise-t-il. "Il a dit : 'Nous sommes dans ce que nous pensons être la meilleure position concurrentielle, nous visons un septième titre mondial, pourquoi est-ce que j'abandonnerais cette opportunité que nous avons ? Car cette proposition me mettra dans une position beaucoup plus difficile'. Je le comprends et je le respecte. J'aurais aimé qu'il ait une vision plus large, mais ça n'a pas été le cas." 

Voilà qui ne résout donc pas le problème pour la F1 et ses diffuseurs. Ceux-ci redoutent un copier-coller entre les deux courses se déroulant sur le même circuit, ainsi qu'un roulage quasi inexistant lors du deuxième vendredi. D'autres pistes sont donc à l'étude pour tenter d'apporter de la variété. La plus simple serait de proposer une allocation pneumatique différente entre les deux week-ends.

"Nous en discutons actuellement", confirme Ross Brawn. "Il y a deux éléments pour le second week-end. Il y a le fait que nous voulons que tout le monde roule tout le week-end, car nous ne voulons pas un vendredi trop calme parce qu'ils auront déjà les données dont ils ont besoin. Et l'autre aspect est de savoir si nous pouvons faire quelque chose qui intéresse davantage le public pour la deuxième course, à travers un changement. Un changement que les équipes ne percevront pas comme un bouleversement pour leur statut. Si cela se fait, ce sera minime, ce sera quelque chose comme les composés pneumatiques. Nous allons voir s'il est possible de faire quelque chose sur ce point. S'ils ont une gamme de pneus différente, ils devront travailler. Mais c'est loin d'être certain. Nous travaillons dessus. Peut-être qu'il n'y aura rien, mais si nous pouvons faire quelque chose pour animer cette deuxième course, ce sera bien."

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Ecclestone cherche un repreneur pour Williams

Article précédent

Ecclestone cherche un repreneur pour Williams

Article suivant

Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette

Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021