Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette

Chez Racing Point, future incarnation d'Aston Martin en F1, on insiste sur l'importance de mener à bien le projet plutôt que de recruter un grand nom pour 2021.

Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette

Comme d'autres au fil des derniers jours, Racing Point a relancé ses activités dans son usine de Silverstone et se prépare désormais à reprendre la compétition le mois prochain, pour l'ouverture de la saison en Autriche. Au sein de l'écurie détenue par Lawrence Stroll, il est question de réaliser une belle campagne 2020 tout en continuant à poser les bases solides pour la suite du projet. Dans moins d'un an, la structure défendra officiellement le nom d'Aston Martin en Formule 1 et les objectifs fixés sont très ambitieux.

Lire aussi :

Cette volonté d'atteindre les sommets, couplée aux moyens financiers consentis et aux futures règles économiques qui entreront en vigueur, ne manque pas de rendre l'ex-équipe Force India de plus en plus attrayante. La dernière pierre à l'édifice sera-t-elle d'attirer dans ses filets un pilote vedette ? Avec un Sebastian Vettel quittant Ferrari et disponible, certains ont imaginé un tel scénario, David Coulthard évoquant même une prise d'intérêts du quadruple Champion du monde dans le projet…

Pure spéculation à l'heure actuelle, et à laquelle Otmar Szafnauer répond en recadrant les priorités. "Ces dernières semaines sont été très intéressantes sur le marché des transferts, avec quelques mouvements qui ont fait les gros titres", admet le directeur de Racing Point. "Je suis sûr que cela a diverti les fans et occupé les médias, mais de notre point de vue, le gros titre pour la saison prochaine est le nom qu'il y aura au-dessus des portes de l'usine plutôt que les noms dans le cockpit."

"L'avenir s'annonce radieux"

Lance Stroll, Racing Point RP20

Sergio Pérez et Lance Stroll peuvent-ils dormir sur leurs deux oreilles ? Racing Point a déjà rappelé dernièrement que les deux hommes étaient sous contrat pour 2021. Quoi qu'il en soit, c'est un futur "radieux" qu'entrevoient les dirigeants d'une écurie qui a par ailleurs hâte de connaître la valeur en piste de sa RP19, largement inspirée de la Mercedes de l'année passée. À moyen terme, les mesures prises ces dernières semaines et précipitées par la crise du coronavirus, à l'image de l'abaissement du plafond budgétaire, renforcent l'optimisme des troupes.

"Je pense que les décisions que nous avons prises collectivement entre les équipes, la Formule 1 et la FIA ont mis en place les processus nécessaires pour rendre la discipline économiquement plus viable, tout en respectant une échelle de temps réalisable pour tout le monde", souligne Otmar Szafnauer. "En fin de compte, c'est dans notre intérêt à tous de maintenir toutes les équipes en activité et de continuer à offrir de belles courses aux fans."

"Nous avons toujours joui de cette réputation d'outsider et nous avons des souvenirs fantastiques. Néanmoins, désormais nous regardons vers l'avenir et bâtissons un héritage digne du nom d'Aston Martin. Cette nouvelle réglementation financière donne à chaque équipe une chance plus équitable de concrétiser son potentiel, et ça ne peut être que positif pour la F1. L'avenir s'annonce radieux et notre objectif absolu est d'être à la pointe."

partages
commentaires
La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Article précédent

La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Article suivant

Le jeu F1 2020 dévoile le circuit de Bakou

Le jeu F1 2020 dévoile le circuit de Bakou
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021