Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette

Chez Racing Point, future incarnation d'Aston Martin en F1, on insiste sur l'importance de mener à bien le projet plutôt que de recruter un grand nom pour 2021.

Aston Martin a d’autres priorités que recruter un pilote vedette

Comme d'autres au fil des derniers jours, Racing Point a relancé ses activités dans son usine de Silverstone et se prépare désormais à reprendre la compétition le mois prochain, pour l'ouverture de la saison en Autriche. Au sein de l'écurie détenue par Lawrence Stroll, il est question de réaliser une belle campagne 2020 tout en continuant à poser les bases solides pour la suite du projet. Dans moins d'un an, la structure défendra officiellement le nom d'Aston Martin en Formule 1 et les objectifs fixés sont très ambitieux.

Lire aussi :

Cette volonté d'atteindre les sommets, couplée aux moyens financiers consentis et aux futures règles économiques qui entreront en vigueur, ne manque pas de rendre l'ex-équipe Force India de plus en plus attrayante. La dernière pierre à l'édifice sera-t-elle d'attirer dans ses filets un pilote vedette ? Avec un Sebastian Vettel quittant Ferrari et disponible, certains ont imaginé un tel scénario, David Coulthard évoquant même une prise d'intérêts du quadruple Champion du monde dans le projet…

Pure spéculation à l'heure actuelle, et à laquelle Otmar Szafnauer répond en recadrant les priorités. "Ces dernières semaines sont été très intéressantes sur le marché des transferts, avec quelques mouvements qui ont fait les gros titres", admet le directeur de Racing Point. "Je suis sûr que cela a diverti les fans et occupé les médias, mais de notre point de vue, le gros titre pour la saison prochaine est le nom qu'il y aura au-dessus des portes de l'usine plutôt que les noms dans le cockpit."

"L'avenir s'annonce radieux"

Lance Stroll, Racing Point RP20

Sergio Pérez et Lance Stroll peuvent-ils dormir sur leurs deux oreilles ? Racing Point a déjà rappelé dernièrement que les deux hommes étaient sous contrat pour 2021. Quoi qu'il en soit, c'est un futur "radieux" qu'entrevoient les dirigeants d'une écurie qui a par ailleurs hâte de connaître la valeur en piste de sa RP19, largement inspirée de la Mercedes de l'année passée. À moyen terme, les mesures prises ces dernières semaines et précipitées par la crise du coronavirus, à l'image de l'abaissement du plafond budgétaire, renforcent l'optimisme des troupes.

"Je pense que les décisions que nous avons prises collectivement entre les équipes, la Formule 1 et la FIA ont mis en place les processus nécessaires pour rendre la discipline économiquement plus viable, tout en respectant une échelle de temps réalisable pour tout le monde", souligne Otmar Szafnauer. "En fin de compte, c'est dans notre intérêt à tous de maintenir toutes les équipes en activité et de continuer à offrir de belles courses aux fans."

"Nous avons toujours joui de cette réputation d'outsider et nous avons des souvenirs fantastiques. Néanmoins, désormais nous regardons vers l'avenir et bâtissons un héritage digne du nom d'Aston Martin. Cette nouvelle réglementation financière donne à chaque équipe une chance plus équitable de concrétiser son potentiel, et ça ne peut être que positif pour la F1. L'avenir s'annonce radieux et notre objectif absolu est d'être à la pointe."

partages
commentaires
La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Article précédent

La F1 cherche à pimenter le 2e GP sur un même circuit

Article suivant

Le jeu F1 2020 dévoile le circuit de Bakou

Le jeu F1 2020 dévoile le circuit de Bakou
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021