Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Ferrari sans évolutions avec "un effet significatif" à Montréal

partages
commentaires
Ferrari sans évolutions avec "un effet significatif" à Montréal
Par :
3 juin 2019 à 11:54

La Scuderia mise davantage sur les particularités du circuit de l'île Notre-Dame que sur des évolutions majeures apportées à sa monoplace pour tenter d'inverser la tendance face à Mercedes, le week-end prochain au Canada.

La Ferrari SF90 qui prendra à la piste ne devrait pas vraiment différer de celle qui a couru à Monaco lors du dernier Grand Prix. Après avoir accéléré l'introduction d'évolutions moteur et châssis à Bakou puis Barcelone, sans grand succès, la Scuderia Ferrari admet qu'il va désormais falloir patienter un peu avant de voir de nouveaux changements d'importance. D'ici-là, l'écurie italienne entend donc se concentrer sur la compréhension de son package, et surtout sur une meilleure exploitation de celui-ci. Les progrès attendus dans ce domaine permettront-ils de mettre un terme à la domination outrageuse de Mercedes en ce début de saison ? Du côté de Maranello, on espère notamment que le profil du Circuit Gilles Villeneuve favorisera davantage une monoplace qui a pour atout sa vitesse en ligne droite.

Lire aussi :

"Nous savons que nous ne sommes pas assez compétitifs actuellement et, pour l'instant, nous n'avons pas d'autres changements à venir sur la voiture qui auront un effet significatif pour résoudre les problèmes rencontrés depuis le début de la saison", prévient Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "Néanmoins, les caractéristiques de la piste du Canada offrent un défi différent, compte tenu de la vitesse de pointe, de l'efficacité au freinage et de la motricité qui sont les principales considérations. Nous arrivons ici en étant prêt à faire de notre mieux pour mettre derrière nous les erreurs commises lors des derniers Grands Prix."

Leclerc veut oublier Monaco

Charles Leclerc, Ferrari SF90, devant Lando Norris, McLaren MCL34

Ferrari n'a pas décroché la moindre victoire lors des six premiers Grands Prix de la saison, et son meilleur résultat a été signé à Monaco il y a dix jours grâce à la deuxième place de Sebastian Vettel. Distancée dans les deux championnats, l'écurie au Cheval Cabré se doit de réagir vite, mais ne peut pas non plus faire de miracle. Charles Leclerc, lui, espère pouvoir oublier rapidement son week-end noir en Principauté, où des qualifications ratées à cause d'une erreur stratégique de son équipe ont compromis ses chances avant un abandon en course.

"La semaine dernière, j'étais dans le simulateur à Maranello pour travailler sur les réglages et sur les progrès pour la voiture et moi-même en vue de ce Grand Prix", précise Leclerc avant de rejoindre Montréal. "Je trouve ce circuit très intéressant, car il comprend différents types de virages et une longue ligne droit où il devrait être possible de doubler. L'année dernière, j'ai réussi à terminer dans les points, donc l'objectif cette année est de faire mieux. J'aime vraiment la ville de Montréal et les gens là-bas. Le fait qu'ils parlent français fait que je me sens un peu comme chez moi. J'espère vraiment que nous pourrons vivre un week-end couronné de succès."

Article suivant
McLaren pourrait revoir son concept aérodynamique

Article précédent

McLaren pourrait revoir son concept aérodynamique

Article suivant

Les équipes craignent des changements tardifs au règlement 2021

Les équipes craignent des changements tardifs au règlement 2021
Charger les commentaires