Hommage à Frank Williams
Dossier

Hommage à Frank Williams

Frank Williams est décédé

C'est un pan d'histoire incroyable qui a disparu, ce dimanche. L'écurie Williams a annoncé le décès de son fondateur, Frank Williams.

Frank Williams est décédé

Fondateur et patron emblématique de l'écurie familiale, Frank Williams est décédé ce dimanche à l'âge de 79 ans. La famille du Britannique a annoncé la triste nouvelle par l'intermédiaire de l'écurie, dont elle n'est plus propriétaire depuis l'an dernier. 

"C'est avec une immense tristesse et au nom de la famille Williams que l'équipe confirme le décès de Sir Frank Williams, fondateur et ancien directeur de Williams Racing, à l'âge de 79 ans. Après avoir été admis à l'hôpital vendredi, Sir Frank s'est éteint paisiblement ce matin, entouré de ses proches."

"Aujourd'hui, nous rendons hommage à notre figure de proue adorée et inspirante. Frank nous manquera terriblement. Nous demandons à tous nos amis et collègues de respecter le souhait d'intimité de la famille en cette période."

Né le 16 avril 1942, Frank Williams a fondé dans les années 70, en s'y prenant à deux reprises, l'écurie qui porte encore son nom aujourd'hui. L'équipe qu'il a façonnée est devenue l'un des symboles de la discipline de par sa longévité et ses succès. 

En plus de quarante ans de présence en Formule 1, la structure historiquement basée à Grove a accumulé bon nombre de succès. Ce n'est pas la délicate période qu'elle a traversé ces dernières années qui peut faire oublier si vite les neuf titres de Champion du monde des constructeurs, les sept titres de Champion du monde pilotes, les 114 victoires (dont 33 doublés), les 128 pole positions et les 313 podiums... Le tout en 45 saisons et plus de 750 Grands Prix disputés à ce jour. 

Victime d'un accident de la route en mars 1986, dans le sud de la France alors qu'il rentrait d'une séance d'essais privés sur le Castellet, Frank Williams était tétraplégique depuis cette date. Malgré cette santé fragile, il n'a pas quitté la tête de l'écurie, jusqu'à ces dernières années, durant lesquelles il a transmis le flambeau à sa fille, Claire. 

Les dernières saisons ont été difficiles pour Williams F1, sportivement et économiquement, ce qui a conduit la famille à accepter de la vendre à la fin de l'été 2020. Depuis un an et demi, l'équipe est détenue par le fonds d'investissement Dorilton Capital et les membres de la famille n'ont plus aucun rôle décisionnaire.

"L'équipe Williams Racing est profondément attristée par la disparition de son fondateur, Sir Frank Williams", a réagi Jost Capito, désormais directeur de l'écurie. "Sir Frank était une légende et une icone de notre sport. Sa disparition marque la fin d'une ère pour notre équipe et pour la Formule 1. C'était un véritable pionnier. Malgré l'adversité considérable rencontrée dans sa vie, il a mené notre équipe à 16 titres mondiaux, ce qui en a fait l'une des plus couronnées de succès dans l'Histoire."

"Ses valeurs, parmi lesquelles intégrité, travail d'équipe, féroce désir d'indépendance et détermination, resteront l'éthique fondamentale de l'équipe. C'est son héritage, tout comme le nom de la famille Williams sous lequel nous courrons fièrement. Nos pensées vont à la famille Williams en cette période difficile."

L'écurie Williams figure parmi les trois plus présentes dans l'Histoire de la Formule 1 puisqu'elle a pris part à 781 Grands Prix. Seules Ferrari (1028) et McLaren (900) font mieux. 

Lire aussi :
partages
commentaires
La drôle d'histoire du casque volé de Fontana
Article précédent

La drôle d'histoire du casque volé de Fontana

Article suivant

Russell : "Nous disons au revoir à l'homme qui définit notre équipe"

Russell : "Nous disons au revoir à l'homme qui définit notre équipe"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021