Hommage à Frank Williams
Dossier

Hommage à Frank Williams

Russell : "Nous disons au revoir à l'homme qui définit notre équipe"

Stefano Domenicali et les pilotes de l'écurie Williams ont logiquement été parmi les premiers à saluer la mémoire de Frank Williams, disparu ce dimanche.

Russell : "Nous disons au revoir à l'homme qui définit notre équipe"

L'annonce ce dimanche de la disparition de Frank Williams, à l'âge de 79 ans, a suscité une évidente vague d'émoi dans le monde de la Formule 1. Les réactions se multiplient depuis que la nouvelle est tombée, en milieu d'après-midi, confirmée par la famille du fondateur de l'emblématique écurie. Au nom de la Formule 1, dont il est le PDG, Stefano Domenicali a été parmi les premiers à s'exprimer. 

"Ce matin, Claire Williams a appelé pour nous informer de la très mauvaise nouvelle, le décès de son père, Sir Frank Williams", a-t-il fait savoir. "C'était un vrai géant de notre sport, qui a surmonté les défis les plus difficiles dans la vie et s'est battu chaque jour pour gagner, sur la piste comme en dehors. Nous perdons un membre aimé et respecté de la famille F1, et il nous manquera énormément. Ses accomplissements incroyables et sa personnalité resteront gravés dans notre sport à jamais. Mes pensées vont à toute la famille Williams et à ses amis en cette période difficile."

C'était un pionnier, une personnalité exceptionnelle et un homme exemplaire

Jean Todt

Les actuels pilotes de l'écurie, qui ont côtoyé Frank Williams avant que l'équipe ne soit vendue à l'été 2020, ont également fait part de leur tristesse. George Russell, qui a débuté en F1 chez Williams et y passe sa troisième saison avant d'être promu en 2022 chez Mercedes, a eu des mots très forts. 

"Aujourd'hui, nous disons au revoir à l'homme qui définit notre équipe", a écrit le Britannique. "Sir Frank était un homme vraiment merveilleux et je me souviendrai toujours des rires que nous avons partagés. C'était plus qu'un patron, c'était un mentor et un ami pour tous ceux qui ont rejoint la famille Williams Racing, et pour tant d'autres."

"Ça a été un véritable honneur de courir pour lui et d'être une petite part de l'incroyable héritage qu'il laisse derrière lui ; un héritage qui vivra pour toujours dans le cœur et l'âme de cette équipe. Reposez en paix, Sir Frank. Merci pour tout."

Nicholas Latifi, qui sera toujours chez Williams l'an prochain aux côtés d'Alexander Albon, a lui aussi honoré la mémoire d'une légende. "C'est une si triste nouvelle, une perte immense pour notre sport et pour notre équipe", assure le Canadien. "Ce fut un honneur de représenter votre nom sur la scène internationale et nous continuerons de redoubler d'efforts pour faire remonter l'équipe sur la grille."

Président de la FIA et, par le passé, adversaire de Williams lorsqu'il était à la tête de l'écurie Ferrari, Jean Todt a également réagi : "Une très triste nouvelle. Sir Frank Williams laisse une empreinte dans l'Histoire de la F1. C'était un pionnier, une personnalité exceptionnelle et un homme exemplaire. Au nom de toute la communauté de la FIA, nos pensées s'adressent à sa famille, à ses amis et à Williams Racing. Repose en paix mon ami."

partages
commentaires
Frank Williams est décédé
Article précédent

Frank Williams est décédé

Article suivant

Frank Williams, l'homme aux 16 titres mondiaux

Frank Williams, l'homme aux 16 titres mondiaux
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021