Giovinazzi ne sait pas s'il aura un programme de course en 2018

Un temps pressenti pour occuper un baquet chez Sauber, Antonio Giovinazzi va débuter 2018 comme il avait commencé 2017, sans volant de titulaire.

Giovinazzi ne sait pas s'il aura un programme de course en 2018
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team VF-17 avec le Halo
Antonio Giovinazzi, Ferrari
Antonio Giovinazzi, Sauber C36
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team VF-17
Antonio Giovinazzi, DS Virgin Racing
Antonio Giovinazzi, Haas F1
Charger le lecteur audio

L'année 2017 aura été étonnante à plusieurs titres pour l'Italien qui aura participé à ses deux premiers Grands Prix – avec une première impression très bonne et une seconde plus mitigée avec ses deux accidents en Chine – alors que ce n'était pas prévu (en remplacement de Pascal Wehrlein, blessé) et qui aura sans doute un temps cru à la possibilité d'un baquet de titulaire pour 2018, du côté de Sauber.

Finalement, avec Charles Leclerc, autre membre de l'Académie des jeunes pilotes Ferrari, c'est Marcus Ericsson qui a rempilé à Hinwil, dans le cadre d'un partenariat technique étendu avec Alfa Romeo qui inscrit plus encore la structure suisse dans une relation particulière avec le groupe Fiat.

Dans cette alliance, Giovinazzi va jouer le rôle de troisième pilote pour Sauber mais aussi pour Ferrari, faute de mieux. "Comme l'an dernier, je vais être troisième pilote de la Scuderia Ferrari, donc beaucoup de travail sur le simulateur à Maranello, et je serai bien sûr au circuit lors des week-ends de course. Puis nous verrons", a-t-il déclaré pour Motorsport.com.

"L'an dernier, je ne m'attendais pas à faire mon premier Grand Prix à Melbourne, mais le samedi, on a fait appel à moi pour courir. Nous ne sommes qu'en janvier, qui sait ce qui arrivera d'ici décembre 2018 ?"

Et à la question de savoir s'il pouvait potentiellement prendre part à un programme de compétition dans une autre série, lui qui n'a plus connu de programme complet depuis le GP2 en 2016, l'Italien répond, pour Crash.net : "Nous ne savons pas encore. Il faut voir comment c’est avec Ferrari. Mais actuellement, je suis juste concentré sur le fait de faire le travail avec Ferrari, ensuite nous verrons."

Quand Motorsport.com lui demande plus précisément si la Formule E pourrait être envisagée, lui qui participait il y a peu au Rookie Test de Marrakech, Giovinazzi de conclure : "La priorité actuelle est la Formule 1, mais on voit déjà beaucoup de bons pilotes sur la grille ici. Qui sait ? Ce pourrait être une option pour l'avenir."

Propos recueillis par Benjamin Vinel

partages
commentaires
Droits TV : Coup de frein sur la F1 gratuite en direct en Italie
Article précédent

Droits TV : Coup de frein sur la F1 gratuite en direct en Italie

Article suivant

Opinion - La F1 peut faire mieux sur la question du poids des pilotes

Opinion - La F1 peut faire mieux sur la question du poids des pilotes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021