Hamilton - "J'avais moins de puissance que Nico"

partages
commentaires
Hamilton -
Par : Fabien Gaillard
24 oct. 2016 à 06:53

Vainqueur du Grand Prix des États-Unis 2016, Lewis Hamilton a souligné après la course que cette 50e victoire n'avait pas été un long fleuve tranquille malgré un scénario limpide.

Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, célèbre sa pole position dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Le triple Champion du monde n'avait plus gagné depuis le Grand Prix d'Allemagne. C'était en juillet, juste avant la trêve estivale de la F1.

Forcément, mettre fin à cette disette de trois mois en signant sa 50e victoire - rejoignant dans ce club très fermé Michael Schumacher et Alain Prost - à Austin et à ce moment-là de la saison est un soulagement. "Je l'attendais depuis un moment, en effet. C'est d'autant plus spécial. Il a fallu remonter la pente."

Mais ce succès a forcément été teinté d'une certaine crainte : celle de voir se reproduire le scénario de la Malaisie, où le Britannique a connu une défaillance moteur alors qu'il menait confortablement. "Pendant toute la course, je n'ai pas arrêté de penser aux potentiels problèmes. Aujourd'hui, j'avais moins de puissance que Nico, cela m'a coûté presque deux secondes. Heureusement, tout s'est bien passé et c'est un beau résultat pour l'équipe."

Il souligne notamment des modifications faites en vue de la procédure de départ, qui a été une des clés de la victoire. "Je suis détendu. C'est agréable de faire un week-end solide. C'est agréable d'être dans cette position après tant de hauts et de bas. J'espère que ça va continuer comme ça. J'avais confiance en mon départ, j'ai travaillé très dur à l'usine pour faire des changements qui me mettent à l'aise."

Puis, de nouveau sur le sujet de la fiabilité, il déclare : "Je ne pense pas que la fiabilité représente la moindre inquiétude pour Nico, mais pour moi, oui. C'est la seule chose qui puisse m'arrêter."

Peinture Lewis Hamilton Champion du monde par Paul Oz
Peinture Lewis Hamilton Champion du monde par Paul Oz
Article suivant
Pas de sanction pour Alonso après l'accrochage avec Massa

Article précédent

Pas de sanction pour Alonso après l'accrochage avec Massa

Article suivant

Diaporama - Les 50 victoires de Lewis Hamilton en F1

Diaporama - Les 50 victoires de Lewis Hamilton en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions