Il reste des pneus à essayer à Sotchi

Le déversement accidentel de carburant sur la piste ce matin et les fortes averses tombées dans après-midi ont empêché les écuries d’essayer les deux types de pneus secs apportés par Pirelli en Russie.

En effet, les pneus de gomme supertendre n’ont pas encore effectué un seul tour de piste à Sotchi en préparation à ce Grand Prix de Russie.

Cela signifie que les équipes devront bouleverser leurs programmes prévus pour la troisième séance d’essais libres de samedi matin, car les pilotes devront profiter de la piste sèche pour comparer la performance, la dégradation et l’usure des deux types de gomme : le P Zero jaune tendre et le rouge supertendre.

Ce matin, Nico Hülkenberg de Force India a réalisé le meilleur chrono, profitant des performances offertes par les pneus tendres durant son dernier tour de piste. Sous la pluie, dans après-midi, c’est Felipe Massa, aux commandes de sa Williams chaussée de pneus full pluie, qui a été le plus rapide.

Il ne devrait pas pleuvoir au cours des deux prochains journées. La séance d’essais de demain matin sera donc cruciale”, relate Hülkenberg. “Nous allons tenter d’apprendre et nous adapter rapidement juste avant la qualification. Nous devons insérer un long run en piste afin d’ajuster convenablement la voiture et le réglage de pneus”.

Aucune conclusion

Bien que nous ne puissions tirer aucune conclusion de cette première journée, il faut prendre en compte que c’est aussi ça, la course”, affirme Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport.

Nous avons vu par le passé que le déficit de roulage en essais libres était le gage de qualifications et de Grands Prix souvent imprévisibles. Le revêtement n’a pas beaucoup évolué par rapport à l’an dernier, sa fraîcheur ne le rendant pas aussi poreux qu’un circuit traditionnel, et c’est pourquoi l’eau a eu du mal à s’évacuer.

“C’est dommage pour les fans de ne pas avoir pu assister à davantage d’action sur ce superbe tracé, mais le temps doit être bien plus clément pendant les deux prochains jours qui promettent d’être excitants. Une grosse charge de travail attend par ailleurs les teams, demain, durant les EL3, car l’objectif sera pour eux d’être fin prêt pour les qualifications et la course en seulement une heure!”, conclut Hembery.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags f1, pirelli, pneus, russie, sotchi