Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
48 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
97 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
104 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
139 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
153 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
181 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
188 jours
12 sept.
Course dans
195 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
209 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
223 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
237 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
244 jours
07 nov.
Course dans
251 jours

Kubica a pu "clore le chapitre" le plus important de sa vie

Après une saison 2019 très difficile, Robert Kubica estime que son retour en Formule 1 valait le coup pour "clore un chapitre" de sa carrière.

partages
commentaires
Kubica a pu "clore le chapitre" le plus important de sa vie

En 2011, alors qu'il s'apprêtait à entamer sa seconde saison au sein d'une écurie Renault qui était en réalité détenue par Genii Capital, Robert Kubica a subi un grave accident de rallye qui lui a laissé de graves séquelles au bras droit et l'a empêché de courir à haut niveau pendant huit ans. En 2019, le Polonais a fait un retour surprise, amorcé dès l'été 2017, mais sur le plan des performances, il a dû composer avec une équipe Williams en grande difficulté et a subi la loi de son équipier, le rookie George Russell, qui l'a notamment battu 21-0 en qualifications.

Kubica reconnaît que sa saison, lors de laquelle il a tout de même marqué le seul point de Grove lors du Grand Prix d'Allemagne, n'a pas été à la hauteur de ses espoirs mais que son retour "quasi impossible" était "clairement un bel accomplissement" : "J'étais assez partagé, honnêtement, et je pense qu'en revenant en Formule 1, j'ai clos un chapitre, qui était probablement le plus important de ma vie."

"En se rappelant d'où j'étais, de la période que j'ai traversée, avec les circonstances de ce qui s'est passé et de ce qu'a été la conséquence de l'accident en 2011... Alors, évidemment, une fois que l'on revient en F1, on rouvre ou on continue le chapitre qu'est la Formule 1, dont il est probablement difficile de parler parce que la saison a été très compliquée. On vit pour accomplir un retour en Formule 1 et on veut faire de bonnes choses en courses, et être performant, on veut faire la course, et c'est quelque chose qui m'a le plus manqué cette année."

Lire aussi :

Quand il lui est demandé si son retour en valait la peine, Kubica répond : "Je ne vais pas dire si ça en valait la peine ou pas. Je suis une personne qui vit pour des défis, qui vit pour essayer d'accomplir des objectifs et le chemin qui y mène. Si j'arrive, après de nombreuses années loin de la discipline, à revenir en F1, cela veut dire que c'était mon objectif. Je voulais essayer de voir si j'étais capable de piloter et de revenir, même en ayant été loin de la discipline pendant longtemps et même en ayant un handicap. [Mais] dire si ça en valait la peine, je dirais que oui."

Le vainqueur du Grand Prix du Canada 2008 affirme que sa saison a offert "des satisfactions personnelle qui signifient plus qu'un seul résultat". "Dans mon aventure pour retrouver les circuits, je n'ai jamais pensé à ma carrière ou au long terme. Il s'agissait de satisfaction personnelle, et c'est quelque chose que je vais garder pendant des années, et toute ma vie je pense."

"Je pourrais dire que la saison de Formule 1 a fait réaliser aux gens que si je pouvais piloter des Formule 1, je pourrais faire toutes les autres activités, mais d'un autre côté je dirais qu'être si loin derrière en Formule 1 n'aide pas. Heureusement, il y a toujours des gens qui ont du respect et me tiennent suffisamment en haute estime, et savent que je peux être performant pas seulement en tant que pilote mais en tant que personne."

En 2020, Robert Kubica sera le troisième pilote de l'équipe Alfa Romeo, tandis qu'il planche sur un programme en compétition qui pourrait le mener en DTM. 

Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"

Article précédent

Incendies : Le GP d'Australie se prépare "comme si de rien n'était"

Article suivant

Verstappen : Commissaires F1 et arbitres de foot, même combat

Verstappen : Commissaires F1 et arbitres de foot, même combat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Auteur Fabien Gaillard
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
15h
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021