La proposition de Pirelli pour animer le vendredi matin

Pirelli Motorsport vient de proposer une mesure qui pourrait bien rendre les séances d'Essais Libres 1 plus animées

Pirelli Motorsport vient de proposer une mesure qui pourrait bien rendre les séances d'Essais Libres 1 plus animées. De façon générale, quand les équipes arrivent sur un circuit, la piste est poussiéreuse et personne ne veut prendre la piste et user des pneus pour un roulage qui ne serait pas optimal. D'autant qu'en général, chaque pilote n'utilise qu'un train de pneus durs durant cette séance : le train en question doit de toute façon être rendu à Pirelli avant la deuxième séance d'essais libres. Le manufacturier italien propose donc d'offrir un deuxième train de pneus encore plus dur (et donc plus durable) aux équipes qui feraient courir l'un de leurs pilotes d'essais, si celui-ci n'a jamais disputé de Grand Prix, de façon à augmenter le nombre de voitures en piste et à améliorer l'intégration des jeunes pilotes en Formule 1, à une époque où les essais privés sont restreints. Le nouveau train de pneus ne pourrait être utilisé que pendant la première partie de la séance, durant laquelle il n'y a que peu d'animation. “Bob Fernley [dirigeant de Force India] a dit qu'il aimerait faire courir des pilotes débutants et des pilotes de développement le vendredi matin, et nous avons demandé ce qu'il fallait”, raconte Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport, dans les colonnes d'Autosport. “Pendant la première demi-heure du vendredi, personne ne roule, et ils sont tous là à regarder une piste vide, donc nous avons proposé des pneus que l'on ne pourrait utiliser que pendant la première demi-heure, ou quelque chose comme ça. Ce serait un composé qui permettrait de faire autant de tours que possible, en supposant qu'un débutant est au volant”, poursuit-il. Cette mesure pourrait intervenir dès le Grand Prix d'Espagne, mais les négociations doivent encore avoir lieu ; il est probable que les discussions se fassent à Bahreïn. “C'est très facile à mettre en place, donc nous pouvons le faire dès l'Espagne. Ce serait basé sur la structure du pneu actuel, mais ce serait un composé complètement différent. Nous pouvons le faire à partir de Barcelone, mais nous devons régler les détails avec les équipes et avec Charlie [Whiting]”, explique Hembery. “Bernie avait envie d'avoir plus de roulage pour la retransmission télé, et ça nous permet de faire quelque chose pour les jeunes pilotes. Cela aidera la transition du GP2 ou des World Series à la F1”, conclut-il. À ce jour, Caterham est la seule équipe à avoir fait rouler un troisième pilote en 2013. En effet, Ma Qing Hua a pris le volant devant son public à Shanghai, alors que l'autre pilote d'essais de l'équipe, Alexander Rossi, devrait courir sa première séance d'essais de l'année sur le circuit de Sakhir. Si la proposition de Pirelli est entérinée, plusieurs écuries de milieu de tableau et de fond de grille devraient emboîter le pas à l'équipe anglo-malaisienne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ma Qing Hua , Alexander Rossi
Équipes Force India
Type d'article Actualités