Le coup de colère de Mateschitz contre Pirelli

Suite au Grand Prix d'Espagne, le grand patron et propriétaire de Red Bull Racing a poussé un coup de gueule

Suite au Grand Prix d'Espagne, le grand patron et propriétaire de Red Bull Racing a poussé un coup de gueule.

Frustré de voir les pilotes et les équipes contraintes de gérer les pneumatiques avant de penser à attaquer à 100% en piste, Dietrich Mateschitz a fait part de sa colère. Il regrette que la Formule 1 soit aujourd'hui un sport qui ne permet pas de tirer toute la quintessence des monoplaces et du talent des pilotes, notamment en qualifications.

"Tout le monde sait ce qu'il se passe. Cela n'a rien à voir avec de la course. C'est une compétition de gestion de pneus", a lâché le milliardaire autrichien à Autosport.

"La véritable course, c'est différent. Au vu des circonstances, nous ne pouvons jamais donner le meilleur de notre voiture ou de nos pilotes. Il n'y a plus de véritable qualification et de bataille pour la pole, car tout le monde économise juste ses pneus pour la course. Si nous voulions tirer le meilleur de notre voiture, nous devrions alors nous arrêter entre huit et dix fois par course, en fonction du circuit."

S'il reconnait que Pirelli est arrivé en Formule 1 pour contribuer à renforcer le spectacle, Mateschitz estime que le manufacturier italien est allé plus loin que son cahier des charges et repousse trop les limites cette saison. Il aurait d'ailleurs rencontré Bernie Ecclestone pendant plus d'une heure à Barcelone après la course.

"Oui, c'était le but de rendre les courses plus excitantes avec davantage d'arrêts pour changer les pneus, mais pas autant. Désormais, la situation est différente des intentions d'origine", assure-t-il.

Chez Red Bull Racing, la situation à Barcelone a amplifié la frustration et l'incompréhension déjà très présentes depuis le début de saison. Conseiller de l'équipe, Helmut Marko a lui aussi vertement critiqué Pirelli.

"Peut-on vraiment nous demander de dire à nos deux pilotes en permanence : 'Sois prudent, tu dois économiser tes pneus' ?", s'interroge Marko. "Nous devons changer notre setup pour que les pneus fonctionnent en conséquence. Je me demande quand une défaillance des pneus provoquera un grave accident. Nous courons le risque que cela se produise. Nous pouvons uniquement informer Pirelli à ce sujet."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités