Pirelli : Les nouveaux pneus "fonctionnent comme prévu"

Les nouveaux pneus apportés par Pirelli pour la saison 2021 donnent satisfaction, d'après Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Pirelli : Les nouveaux pneus "fonctionnent comme prévu"

Pirelli a homologué des nouveaux pneumatiques pour la saison 2021 de Formule 1, lesquels jouissent d'une construction plus robuste et avaient déjà été testés en fin d'année dernière. Ils ont de nouveau été mis à l'épreuve lors des essais hivernaux, puis en essais libres au Grand Prix de Bahreïn, et jusqu'à présent, le bilan est positif.

"Les pneus fonctionnent comme prévu", déclare Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Si vous regardez nos directives, la pression de départ est 1,5 psi plus basse à l'avant et 2 psi plus basse à l'arrière. C'était l'un des objectifs de l'arrivée de la nouvelle construction, car celle-ci est plus robuste. Nous pouvons donc l'utiliser avec une pression plus basse. Je dirais donc que nous sommes en phase avec les objectifs."

Lire aussi :

"La décision de lancer [ces nouveaux pneus] était la bonne, car il est stupide si l'on a un meilleur produit en poche de ne pas l'utiliser. Bien sûr, nous avons l'obligation de geler [la spécification] une fois que la saison commence, cela fait partie de l'accord, nous le savons. Mais si l'on a quelque chose de disponible, ne pas l'utiliser n'est pas la bonne décision. Je suis donc content que nous ayons insisté pour lancer ce nouveau pneu, et je suis sûr que c'est la bonne décision."

Mario Isola, Manager Des Courses, Pirelli Motorsport

Les essais ont par ailleurs confirmé que les écuries avaient partiellement récupéré l'appui aérodynamique perdu avec l'ajustement de la réglementation technique. Des changements tels que la réduction de la surface du fond plat ont privé les monoplaces d'environ 10% d'appui, mais elles en ont déjà recouvré la moitié, et ce n'est que le début.

"Les analyses de données me permettent de confirmer qu'une partie de l'appui a déjà été récupérée", indique Isola. "Ce ne sont pas les 10% qui étaient estimés avec le changement de réglementation technique, c'est probablement dans les 4% ou 5%, quelque chose comme ça. Or, nous savons qu'en un an, ils gagnent habituellement environ 10% d'appui. À la fin de l'année, nous aurons donc probablement des voitures avec 5%, 6% ou 7% d'appui de plus que l'an dernier. La nouvelle construction a évidemment été conçue pour les charges supplémentaires."

Les pneus tendres devraient en tout cas être très populaires en qualifications comme en course au Grand Prix de Bahreïn, puisqu'ils sont environ 0"9 plus rapides que les mediums, alors qu'un écart d'une demi-seconde était attendu. Ce sont quatre dixièmes qui séparent les mediums des durs, comme prévu.

"S'il fait plus frais dimanche, le tendre peut aussi être un choix pour la course, car il est relativement rapide par rapport au medium, si les écuries parviennent à gérer la dégradation des pneus arrière", analyse Isola. "À Bahreïn, le nombre d'arrêts au stand et la longueur des relais sont dictés par la surchauffe et la dégradation à l'arrière. En termes de stratégie, cela peut être deux arrêts, en utilisant les tendres, puis deux fois les mediums, ou deux trains de tendres et un de mediums, probablement. Cela affecte aussi la séance qualificative [en Q2], car cela signifie que prendre le départ en tendres n'est pas un gros désavantage."

Propos recueillis par Adam Cooper 

partages
commentaires
GP de Bahreïn F1 - Programme TV et guide d'avant-course

Article précédent

GP de Bahreïn F1 - Programme TV et guide d'avant-course

Article suivant

Inspection aprofondie et aléatoire pour une F1 à chaque GP

Inspection aprofondie et aléatoire pour une F1 à chaque GP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021