Plus de deux secondes au tour entre le tendre et le supertendre

partages
commentaires
Plus de deux secondes au tour entre le tendre et le supertendre
19 sept. 2014 à 20:15

Bien que l’épreuve de Singapour se dispute en nocturne, les températures ambiantes, et tout particulièrement l’humidité, sont très élevées

Bien que l’épreuve de Singapour se dispute en nocturne, les températures ambiantes, et tout particulièrement l’humidité, sont très élevées. Les pilotes ont pu en témoigner aujourd’hui durant les essais libres. La difficulté s’accroit par ailleurs en raison du faible nombre de dégagements à leur disposition en cas d’erreur. Des conditions qui font de ce Grand Prix l’un des plus imprévisibles de l’année.

Les stratégies peuvent évoluer en fonction de l’apparition en piste - ou non - de la voiture de sécurité, mais la tendance consiste à respecter trois arrêts aux stands. Les teams devront donc assurer leurs calculs pour mixer entre les pneumatiques P Zero Rouge Supertendres et P Zero Jaune Soft, sélectionnés ce week-end et dont l’écart de performance est de l’ordre de 2,5 secondes au tour.

Cette différence aura cependant tendance à se combler à mesure que les écuries peaufineront les réglages de leurs monoplace et que la piste se nettoiera et se couvrira de gomme, assure Pirelli, qui admet cependant qu'un tel écart n'était pas prévu entre les enveloppes. La piste était en tous les cas jonchée de débris aujourd'hui, à cause d’incidents survenus lors des passages d’autres disciplines. Elle avait par ailleurs subit une averse, ce matin, avant que les F1 n’entrent en piste.

Les performances supérieures des Supertendres font de cette gomme le choix logique pour disputer les qualifications, mais cela ne sera pas sans conséquence sur la stratégie adoptée pour la course. Dans le passé, le Grand Prix de Singapour a généralement duré les deux heures maximales règlementaires en raison de la faible vitesse moyenne et des fréquentes interruptions. Les stratégies auront donc une importance capitale et les teams tenteront ainsi de tirer un avantage tactique du timing consacré à leurs pit-stops.

Le meilleur chrono de la journée fut signé avec les pneumatiques Supertendres par le pilote Mercedes Lewis Hamilton, en 1’47’’490, durant les Essais Libres 2. Fernando Alonso et sa Ferrari étaient parvenus à réaliser un chrono de référence à seulement 1/10e de seconde, avec la même gomme, lors de la première séance.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, détaille la journée de vendredi du point de vue de Pirelli.

"L’écart chronométrique entre les deux mélanges de gomme est peut-être supérieur à celui que nous avions estimé", commence-t-il. "De plus, la nature du tracé et les conditions sont telles qu’il n’évoluera pas considérablement à mesure que le week-end avancera. Avec l’incidence que provoque une intervention de la voiture de sécurité et l’avantage que procurent les « Supersoft », les options stratégiques prendront tout leur sens dès les qualifications. Elles devront cependant être flexibles et nous devrions assister à des choix stratégiques selon lesquels trois arrêts seront privilégiés. L’usure due à la chaleur sera par ailleurs à prendre en considération car nous avons observé une dégradation assez similaire entre les « Soft » et les « Supersoft ». Nous analyserons les données enregistrées demain pour définir la stratégie théoriquement plus efficace. Ce paramètre tiendra en tout cas un rôle prépondérant dans le résultat final."

Prochain article Formule 1
Photos : Vendredi à Singapour

Article précédent

Photos : Vendredi à Singapour

Article suivant

Une journée difficile pour Williams

Une journée difficile pour Williams

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Lewis Hamilton Boutique
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes
Type d'article Actualités