Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Räikkönen ne voulait pas fêter son 300e GP

partages
commentaires
Räikkönen ne voulait pas fêter son 300e GP
Par :
24 mai 2019 à 12:11

Absolument pas intéressé par la longévité de sa propre carrière, Kimi Räikkönen a tenté de faire annuler tout ce qui était prévu par son équipe ce week-end à Monaco, théâtre de son 300e Grand Prix en Formule 1.

Alors qu'il s'apprête à disputer ce week-end son 300e Grand Prix en Formule 1, Kimi Räikkönen a demandé à Alfa Romeo d'annuler purement et simplement tout ce qui avait été prévu pour célébrer ce chiffre symbolique, en vain. Pilote le plus expérimenté sur la grille 2019, Räikkönen comptait 296 départs à son actifs et 299 participations à un week-end de Grand Prix avant de se rendre à Monaco. De quoi le rapprocher du record détenu par Rubens Barrichello (323 départ), qu'il pourra théoriquement dépasser en 2020. Une perspective qui n'a toutefois aucun intérêt pour le Champion du monde 2007 !

"Non, absolument pas", insiste-t-il sur le sujet. "Je ne suis pas là pour dire que j'ai fait le plus de Grands Prix. Ça ne me procure aucun plaisir. J'ai déjà dit à l'équipe que c'était purement un chiffre. J'ai essayé de les forcer à tout annuler, mais ce n'est pas vraiment un succès !"

Lire aussi :

Interrogé sur la fierté qu'il pourrait avoir d'être toujours présent en Formule 1 après y avoir débuté il y a 18 ans, le Finlandais minimise les choses. "Franchement, je n'ai pas l'impression que ça fait si longtemps, avec deux années en dehors [pour aller en WRC en 2010 et 2011]", rappelle-t-il. "C'est sûr que sans ça, je ne serais pas là aujourd'hui. Quelque part, peut-être que ça rend les choses moins longues que la normale. Peut-être qu'après coup, lorsque je m'arrêterai et que je regarderai derrière moi, ça prendra un peu plus de sens, ou me paraîtra différent. Mais pour le moment, je n'ai pas l'impression que ce soit si long. C'est juste de la course."

Aucune réflexion pour 2021

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

À l'issue de la saison dernière, Kimi Räikkönen n'a pas été prolongé chez Ferrari, et a rapidement saisi l'opportunité de rejoindre Alfa Romeo. Sous contrat pour deux saisons, il devra ensuite décider de la suite à donner à sa carrière, alors que la Formule 1 prépare une refonte majeure pour 2021. Cette échéance lui paraît cependant encore trop lointaine pour y réfléchir. "Je n'en ai aucune idée", assure-t-il. "J'ai un contrat pour l'an prochain, mais après ça, qui sait ? Nous devrons voir comment ça se passe et si je suis intéressé."

"Quand il y a un gros changement de règlement, on ne sait jamais. Généralement, les équipes de pointe sont toujours au rendez-vous car elles ont les ressources pour essayer de nombreuses choses et trouver la meilleure façon de faire. Ce serait plus sympa si tout le monde était plus proche, pour la F1 comme pour les pilotes, car ce serait plus incertain."

Article suivant
Interview Éric Boullier - Le GP de France, bien plus qu'une course

Article précédent

Interview Éric Boullier - Le GP de France, bien plus qu'une course

Article suivant

Mercedes avec un Halo rouge en hommage à Lauda

Mercedes avec un Halo rouge en hommage à Lauda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine