Renault aura de nouvelles évolutions après la trêve

partages
commentaires
Renault aura de nouvelles évolutions après la trêve
Par : Fabien Gaillard
26 juil. 2018 à 06:54

Après quelques petites évolutions en Hongrie, Renault disposera après la trêve d'évolutions plus conséquentes sur le fond plat et les déflecteurs.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, fait un arrêt aux stands
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, au départ
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, sur la grille

Renault figure actuellement en quatrième position du championnat constructeurs, une place renforcée après le GP d'Allemagne puisque le Losange compte désormais 21 points d'avance sur un duo composé de Force India et de Haas. 

La course d'Hockenheim, 11e manche de la saison, marquait le point de basculement de la saison dans sa seconde partie. L'occasion pour Bob Bell, directeur de la technologie de l'écurie française, de tirer un bilan de la première partie de saison.

Lire aussi :

"Elle a été bonne dans l’ensemble. Nous sommes à mi-parcours et nous occupons le quatrième rang du championnat constructeurs, notre objectif initial. Cela n’a toutefois pas été facile. Nous avons été relativement fiables en piste. C’est un grand progrès par rapport à l’an dernier."

"Notre voiture offre un rythme solide. Certains de nos adversaires dans le peloton ont un léger avantage sur les tracés ouverts, mais nous avons le dessus dès que cela devient plus sinueux. Nous sommes au coude à coude pour la quatrième place, mais nous avons été bons le dimanche après-midi et c’est ce qui importe. Nous avons le rythme, la fiabilité et toutes les compétences nécessaires. Il s’agit désormais de combiner ces trois aspects chaque week-end de course pour atteindre notre objectif."

Les compétences seront essentielles dans le travail de développement qui prendra un peu plus d'ampleur après la trêve estivale, avant le passage à 2019, même si Renault aura quelques petites nouveautés au Hungaroring. "Nous aurons des évolutions [au retour de la trêve]. Comme nous enchaînons deux courses de suite, il n’y aura pas grand-chose en Hongrie si ce n’est de petites pièces. Nous travaillons sur un nouveau fond plat et un nouvel assemblage de déflecteurs pour la fin de la saison. Nous poursuivons nos efforts pour gagner en performances avec la voiture de cette saison tout en devant tourner une grande partie de notre attention vers 2019."

Prochain article Formule 1
Diaporama - Tous les formats des qualifications en F1

Article précédent

Diaporama - Tous les formats des qualifications en F1

Article suivant

James Key devrait quitter Toro Rosso pour McLaren

James Key devrait quitter Toro Rosso pour McLaren
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités