Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

James Key devrait quitter Toro Rosso pour McLaren

partages
commentaires
James Key devrait quitter Toro Rosso pour McLaren
Par :
26 juil. 2018 à 07:44

Le directeur technique de Toro Rosso, James Key, est en passe de rejoindre McLaren pour y occuper le même poste, alors que l'écurie britannique poursuit sa réorganisation.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
James Key, Technical Director, Toro Rosso
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
James Key, directeur technique Scuderia Toro Rosso
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
James Key, directeur technique Scuderia Toro Rosso
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

Aucune des deux équipes n'a pour le moment confirmé l'information, mais un accord aurait d'ores et déjà été trouvé. Cependant, on ignore encore quand James Key pourra prendre ses fonctions chez McLaren. Dans le même temps, l'ingénieur en chef Matt Morris, qui était encore présent avec McLaren lors du dernier Grand Prix en Allemagne, va quitter l'écurie de Woking.

L'arrivée attendue de James Key chez McLaren fait suite au remaniement déclenché par l'équipe au début du mois, avec la démission du directeur de la compétition Éric Boullier, mais s'inscrit également dans le prolongement du départ de Tim Goss, l'ancien directeur technique.

Dès l'éviction de ce dernier au printemps, McLaren avait annoncé être à la recherche d'une pointure du paddock pour le remplacer. C'est le cas de James Key, 46 ans, depuis longtemps considéré comme l'un des plus talentueux.

Lire aussi :

Le Britannique a débuté sa carrière en F1 en 1998 chez Jordan, restant en poste dans la structure tout au long des différents changements de propriétaires avec les noms de Midland, Spyker puis Force India. Il a ensuite rejoint Sauber en 2010 pour aider l'écurie suisse à se redresser dans la foulée du retrait de BMW, avant de prendre la direction de Toro Rosso en 2012.

James Key a toujours été vu comme un ingénieur capable de faire de belles choses en dépit de ressources limitées. En rejoignant McLaren, il sera pour la première fois de sa carrière dans une position lui permettant de disposer de moyens importants.

Pour Toro Rosso en revanche, son départ va être un coup dur, mais pas seulement du côté de Faenza. Alors que l'écurie italienne est passée au moteur Honda l'hiver dernier, James Key aurait probablement été un atout majeur pour apporter de précieux conseils à Red Bull Racing, qui disposera à son tour de l'unité de puissance japonaise dès 2019.

Avec Adam Cooper

Article suivant
Renault aura de nouvelles évolutions après la trêve

Article précédent

Renault aura de nouvelles évolutions après la trêve

Article suivant

Comment Red Bull a repris le fond plat de McLaren

Comment Red Bull a repris le fond plat de McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine