Le GP de Chine dans le rétroviseur

partages
commentaires
Le GP de Chine dans le rétroviseur
Par :
11 avr. 2019 à 05:01

Petit retour de dix ans en arrière pour vous faire revivre les faits marquants du Grand Prix de Chine de Formule 1 en 2009.

Sebastian Vettel se moque de la pluie

Le centre-ville de Shanghai

Le centre-ville de Shanghai

En 2009, le Grand Prix de Chine constitue la troisième étape du Championnat du monde de Formule 1. La météo va toutefois grandement perturber l'épreuve puisqu’un déluge s’abat sur la région au moment la course prévue sur 56 tours.

Sebastian Vettel, Red Bull Racing RB5

Sebastian Vettel, Red Bull Racing RB5

Pour sa première saison au sein de l’écurie Red Bull Racing, le jeune Allemand Sebastian Vettel décroche la pole position, sa deuxième en carrière (la première étant survenue l’année précédente à Monza quand il était chez Toro Rosso). Fernando Alonso, sur Renault, se qualifie second devant Mark Webber (Red Bull Racing), Rubens Barrichello et Jenson Button, tous deux sur Brawn GP.

La Voiture de sécurité mène devant Sebastian Vettel, Red Bull RB5 Renault, Fernando Alonso, Renault R29 et Mark Webber, Red Bull RB5 Renault

La Voiture de sécurité mène devant Sebastian Vettel, Red Bull RB5 Renault, Fernando Alonso, Renault R29 et Mark Webber, Red Bull RB5 Renault

À cause de la forte pluie qui s’abat sur le circuit, les huit premiers tours de la course sont parcourus derrière la voiture de sécurité. À la fin du huitième passage, le drapeau vert est agité. Vettel conserve la tête tandis que Webber, son coéquipier, grimpe au deuxième rang après qu’Alonso se soit arrêté pour effectuer son ravitaillement. Vettel, un as du pilotage sous la pluie, ne perdra la première place que lors de ses deux arrêts au stand.

Mark Webber, Red Bull Racing, Sebastian Vettel, Red Bull Racing et Jenson Button, Brawn Grand Prix

Mark Webber, Red Bull Racing, Sebastian Vettel, Red Bull Racing et Jenson Button, Brawn Grand Prix

Photo de: Sutton Images

C’est la première victoire d’une monoplace Red Bull Racing en Formule 1 ! Vettel, Webber et Button grimpent sur le podium. Pour Vettel, il s’agit de la première de ses 38 victoires acquises aux commandes d’une Red Bull. Rubens Barrichello termine au quatrième rang.

Heikki Kovalainen, McLaren MP4-24 Mercedes

Heikki Kovalainen, McLaren MP4-24 Mercedes

Le Finlandais Heikki Kovalainen réalise une bonne performance en se classant cinquième, six secondes devant son coéquipier chez McLaren, Lewis Hamilton.

Kimi Raikkonen, Ferrari F60, roule devant Fernando Alonso, Renault R29

Kimi Raikkonen, Ferrari F60, roule devant Fernando Alonso, Renault R29

Grande déception toutefois dans le clan Ferrari. Kimi Räikkönen termine la course en dixième position, juste devant la Toro Rosso de Sébastien Bourdais. Felipe Massa, l’autre pilote Ferrari, avait déjà dû abandonner au 21e passage, aux prises avec de sérieux ennuis électriques.

Article suivant
Le programme TV du GP de Chine 2019

Article précédent

Le programme TV du GP de Chine 2019

Article suivant

Sainz : "Une grosse marge de progression" sur la McLaren

Sainz : "Une grosse marge de progression" sur la McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Auteur René Fagnan
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu