Riad Asmat quitte Caterham

partages
commentaires
Riad Asmat quitte Caterham
14 févr. 2014 à 09:15

Caterham vient de perdre l'un de ses principaux dirigeants en la personne de Riad Asmat

Caterham vient de perdre l'un de ses principaux dirigeants en la personne de Riad Asmat.

Ancien employé de Proton (société détentrice de Lotus Cars), Asmat a pourtant fait partie de la famille Caterham depuis la création de l'équipe alors connue comme la nouvelle incarnation de Team Lotus, en 2009. Au mois d'août 2011, il avait été nommé PDG des équipes F1 et GP2 ainsi que de Caterham Cars. Également team principal en GP2 cette année-là, il avait ensuite pris des responsabilités plus larges au sein du groupe Caterham à la fin de l'année 2012, lorsque Cyril Abiteboul l'avait remplacé au poste de PDG de Caterham F1. Le Malaisien a ensuite été remplacé à la tête de Caterham Cars par Graham McDonald, fin 2013. Désormais, Asmat se dirige vers de nouveaux horizons, comme il l'a exprimé sur les réseaux sociaux.

Chers amis, chère famille, l'heure est arrivée de tourner la page et d'en écrire une nouvelle. Ce furent 5 années merveilleuses avec les hauts et les bas ainsi que les émotions allaient avec. Parmi vous, j'ai vu tant de personnes mûrir, changer, progresser et d'une certaine manière, je suis heureux d'avoir pu y contribuer d'une façon ou d'une autre.

Mais surtout, grâce à vous tous, je suis devenu une meilleure personne, un ami, le membre d'une famille et un meneur d'hommes.

Cela a été un grand honneur de faire partie de cette famille. Pour reprendre l'un de mes plus proches amis, il n'y a pas d'au revoir, car les membres d'une famille ne font jamais ça, c'est plutôt d'ici la prochaine fois qu'on se voit.

Vous savez où me trouver, n'importe quand, même pour bavarder ou pour une tasse de thé, etc. Simplement, frappez à ma porte.

Merci encore et amitiés,

Riad

Prochain article Formule 1
Le circuit de Sotchi est à 90% achevé

Article précédent

Le circuit de Sotchi est à 90% achevé

Article suivant

Villeneuve est inquiet pour l'avenir de la F1

Villeneuve est inquiet pour l'avenir de la F1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Type d'article Actualités