Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
EL3 dans
08 Heures
:
52 Minutes
:
30 Secondes
04 sept.
EL1 dans
27 jours
11 sept.
Prochain événement dans
33 jours
25 sept.
EL1 dans
48 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
61 jours
23 oct.
Prochain événement dans
75 jours
31 oct.
Prochain événement dans
83 jours

Rio de Janeiro souhaite accueillir le GP du Brésil

partages
commentaires
Rio de Janeiro souhaite accueillir le GP du Brésil
Par :
27 avr. 2019 à 09:58

Le gouverneur de l'État de Rio de Janeiro a publiquement fait part du désir de la Formule 1 de faire passer le Grand Prix du Brésil d'Interlagos à un ancien site olympique de sa capitale.

Wilson Witzel, avocat et juge qui a été élu en octobre dernier et pris ses fonctions en janvier, a indiqué dans un tweet que l'organisation de la F1 lui avait écrit pour exprimer son soutien à un Grand Prix de Rio. "J'ai été honoré de recevoir une lettre de Sean Bratches, directeur des opérations commerciales de la F1, qui s'est montré intéressé par le fait d'organiser le GP du Brésil à RJ [Rio de Janeiro]. Je discute depuis quelque temps du design du circuit à Deodoro. Nous allons travailler dur pour que la F1 revienne dans notre RJ."

Un porte-parole de la F1 a tenu à tempérer ce tweet, expliquant à Motorsport.com : "Il est normal d'explorer toutes les options. Beaucoup de villes ont reçu des lettres."

Lire aussi :

Le directeur de la F1, Chase Carey, a visité Rio en novembre dernier et rencontré Witzel, qui avait tout juste été élu mais n'avait pas encore pris ses fonctions. La Dorna, promotrice du MotoGP, a également exprimé son intérêt pour une course via une lettre d'intention. L'entreprise Tilke est impliquée dans le projet, qui en est à sa phase préparatoire depuis l'été dernier.

Deodoro est une base militaire qui a été utilisée pour certaines épreuves lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016, notamment pour le hockey, le rugby à sept, le tir, le BMX, le VTT, les courses d'obstacles et le pentathlon moderne. Cependant, des efforts sont faits pour que cet endroit devienne une zone de protection environnementale, ce qui pourrait stopper le développement d'un circuit.

Ironie du sort, le Parc olympique de Barra avait lui été construit à la place de l'ancien circuit de F1 de Jacarepaguá, qui avait accueilli le Grand Prix du Brésil en 1978 puis entre 1981 et 1989. Liberty Media entretient des relations tendues avec São Paulo et les promoteurs de la course. L'épreuve dispose d'un accord qui est le moins lucratif pour une course extra-européenne au niveau des droits d'entrée payés à la Formule 1.

Auparavant, ces frais étaient soutenus par un paiement supplémentaire de la part de TV Globo, mais il s'est terminé après la course de 2016, ce qui a entraîné un déficit que Liberty n'avait pas prévu lors du rachat de la F1.

Renault pense avoir réglé son problème logiciel

Article précédent

Renault pense avoir réglé son problème logiciel

Article suivant

EL3 - Leclerc et Ferrari imposent leur rythme

EL3 - Leclerc et Ferrari imposent leur rythme
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper