Les équipes approuvent la campagne anti-racisme de la FIA

En réaction à certains comportements racistes visibles lors des essais privés de Barcelone, la FIA a annoncé le lancement, à partir du Grand Prix d'Espagne, d'une campagne intitulée 'Courir contre le racisme'

En réaction à certains comportements racistes visibles lors des essais privés de Barcelone, la FIA a annoncé le lancement, à partir du Grand Prix d'Espagne, d'une campagne intitulée 'Courir contre le racisme'.

L'objectif sera de montrer que le racisme n'a pas sa place dans le sport automobile. La fédération espère que pilotes et écuries soutiendront cette opération, et cela semble bien parti, comme en témoignent les premières réactions du paddock.

"Panasonic Toyota Racing soutient les efforts mis en oeuvre pour combattre le racisme et nous approuvons la position adoptée par la FIA," déclare John Howett, le président de Toyota.

Christian Horner, l'un des dirigeants de Red Bull Racing, ajoute : "Nous applaudissons les efforts de la FIA dans ce domaine. Le racisme n'a sa place dans un aucun sport, sans parler du sport automobile."

Daniel Audetto et son écurie soutiennent également cette décision. "L'équipe Super Aguri F1 soutiendra bien évidemment la campagne 'Courir contre le racisme' de la FIA. La Formule 1 a apprécié des décennies de compétition harmonieuse à travers le monde, et nous sommes à 100% derrière cette initiative."

En ce qui concerne McLaren, principale écurie affectée par ces comportements, cette campagne lancée par la fédération internationale est la bienvenue.

"Ensemble, avec les responsables du sport automobile espagnol, les dirigeants du circuit de Barcelone et la grande majorité des espagnols, ainsi que les vrais supporters de F1 du monde entier, nous applaudissons la décision de la FIA de lancer une campagne anti-racisme dans le sport automobile, et nous la supporterons autant que faire se peut."

"Nous espérons ardemment que le comportements raciste d'une minorité de soi-disant supporters de F1 lors des récents essais de Barcelone était un incident isolé qui ne se répètera ailleurs," explique un communiqué de l'équipe britannique.

"Comme nous l'avons déjà clairement dit, Vodafone McLaren Mercedes a couru et effectué des tests sur les circuits espagnols durant de nombreuses années, et tous les membres de l'équipe considèrent l'Espagne et le peuple espagnol avec beaucoup d'affection, Lewis Hamilton inclus."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Red Bull Racing , Toyota Racing
Type d'article Actualités