Formule E
14 févr.
-
15 févr.
Événement terminé
WSBK
28 févr.
-
01 mars
SBK Course SP dans
10 Heures
:
31 Minutes
:
50 Secondes
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
12 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
5 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
18 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
19 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
17 jours
WRC
12 févr.
-
16 févr.
Événement terminé
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
11 jours

GP2 - Evans vainqueur à Hockenheim

partages
commentaires
GP2 - Evans vainqueur à Hockenheim
19 juil. 2014 à 17:03

Le Néo-Zélandais Mitch Evans a usé d'une belle stratégie et d'un rythme de course soutenu pour s'offrir un nouveau succès en GP2, sur la piste d'Hockenheim

Le Néo-Zélandais Mitch Evans a usé d'une belle stratégie et d'un rythme de course soutenu pour s'offrir un nouveau succès en GP2, sur la piste d'Hockenheim. L'épreuve a été rythmée par les stratégies décalées des uns et des autres.

La forte chaleur n'a pas perturbé Stoffel Vandoorne au départ, qui a pris la tête de la course. Au contraire, Tom Dillmann et Jon Lancaster se sont retrouvés en fond de classement, le Français calant sur la grille. Revenu aux stands, il a ensuite pu prendre part

Après quelques virages, un accrochage entre Conor Daly et Sergio Canamasas aurait pu causer un embouteillage au milieu du peloton. Fort heureusement, mis à part les deux pilotes impliqués, tout le monde a pu passer cette section lors de l'incident. La voiture de sécurité a néanmoins dû intervenir dès la fin du premier tour pour dégager des débris.

Artem Markelov a renoncé dès ce premier tour, sa monoplace étant immobilisée dans l'herbe. Stoffel Vandoorne a continué, à ce stade, à mener le peloton devant Jolyon Palmer, Stefano Coletti, Felipe Nasr et Arthur Pic. Le Belge a pu relancer les hostilités au quatrième tour.

Si Stoffel Vandoorne s'est bien tiré de cette relance, Alexander Rossi s'est retrouvé au sein de batailles musclées, sa monoplace se retrouvant passablement endommagée. L'Américain évoluait au coeur du peloton, un endroit où il n'est jamais évident de se sortir des mauvais coups.

Plus haut, la bataille pour la sixième place s'est décantée avec le dépassement de Raffaele Marciello sur Johnny Cecotto. Au contraire, Stéphane Richelmi n'a pas pu imiter la Racing Engineering et a même perdu une place au profit de Mitch Evans.

Les arrêts aux stands n'ont pas tardé à intervenir, Julian Leal étant l'un des premiers à ouvrir le bal. Ces arrêts ne se sont pas forcément bien passés, à l'image des arrêts simultanés d'Arthur Pic et Raffaele Marciello qui les ont immobilisés pendant plus d'une minute chacun. D'autres n'en étaient pas, à l'image de la rentrée aux stands de Daniël de Jong pour renoncer. Jon Lancaster en a fait de même après la mi-course.

A quatorze tours du but, le leader Stoffel Vandoorne est entré aux stands en même temps que Felipe Nasr. Un tour plus tôt, Jolyon Palmer et Stefano Coletti en avaient fait de même. Mitch Evans, sur un rythme infernal, a réussi à prendre la tête.

Les stratégies décalées ont bien modifié le classement une fois tous les pilotes rentrés aux stands : Mitch Evans, Stoffel Vandoorne, Jolyon Palmer et Stéphane Richelmi se sont retrouvés aux quatre premières places devant Adrian Quaife-Hobbs, Julian Leal, Johnny Cecotto et Nathanaël Berthon, provisoirement en pole de la course sprint.

A l'inverse, Felipe Nasr est ressorti onzième derrière Stefano Coletti. La situation était loin d'être figée avec des pilotes fraîchement arrêtés capables de remonter très rapidement. Julian Leal, arrêté en début de course, s'est retrouvé très lent en fin de course. Au contraire, Johnny Cecotto est remonté comme un boulet de canon.

Une bataille entre Adrian Quaife-Hobbs, Nathanaël Berthon, Stefano Coletti et Felipe Nasr a animé la fin de course. Les ténors ont fini par remonter, laissant Adrian Quaife-Hobbs juste devant son coéquipier Simon Trummer et Nathanaël Berthon. Plus haut, Johnny Cecotto a pu dépasser Stéphane Richelmi pour remonter quatrième.

La DAMS de Stéphane Richelmi a continué de perdre pied pour se retrouver à la huitième place. Johnny Cecotto et Felipe Nasr ont connu une bataille âpre, qui a forcé le Vénézuélien à sortir de piste. Stefano Coletti a pu se débarrasser des deux pilotes.

A l'arrivée, Mitch Evans s'est imposé devant Stoffel Vandoorne et Jolyon Palmer, qui réalise une belle opération au championnat. Stefano Coletti et Felipe Nasr ont complété le top cinq devant Simon Trummer, Johnny Cecotto et Nathanaël Berthon, en pole pour la course sprint de dimanche, prévue à 10h35. Marco Sorensen et Stéphane Richelmi ont pris les derniers points disponibles.

Article suivant
GP2 - Retour réussi pour Tom Dillmann

Article précédent

GP2 - Retour réussi pour Tom Dillmann

Article suivant

GP2 - Coletti fait le bon pari à Hockenheim

GP2 - Coletti fait le bon pari à Hockenheim
Charger les commentaires