Le départ de Mercedes de la Formule E est incompréhensible pour Agag

Alejandro Agag, cofondateur du Championnat du monde de Formule E, peine à comprendre les raisons ayant poussé Mercedes à quitter la discipline électrique pour se concentrer sur la Formule 1.

Le départ de Mercedes de la Formule E est incompréhensible pour Agag

Avant le sacre de Mercedes et de son pilote Nyck de Vries lors du dernier E-Prix de la saison 2020-21, la marque à l'étoile avait fait savoir qu'elle quitterait le championnat électrique à l'issue de la saison 2021-22, qui marque la dernière année des monoplaces de deuxième génération. Une décision surprenante compte tenu de l'engagement pris par Mercedes à proposer une gamme de véhicules entièrement électriques d'ici 2030.

Le président de la discipline, Alejandro Agag, est quant à lui "perplexe" face à ce départ prochain de Mercedes. "Je ne comprends pas leur décision", a-t-il lancé sur Motorsport TV. "Pour moi, c'est une énigme. Ils vendent de plus en plus de véhicules électriques et ils arrêteront de vendre des voitures à combustion au Royaume-Uni en 2030."

Dans l'annonce officielle de Mercedes, il a été précisé que le départ de la Formule E permettrait à la firme de "concentrer ses activités sportives" sur la Formule 1, considérée comme le "laboratoire le plus rapide pour le développement et l'essai des futures technologies de performance durables et évolutives". Mais selon Agag, cette priorité mise sur la F1 ne sera que de courte durée.

"Peut-être que [Mercedes] cherche à avoir une 'dernière danse' en retournant au thermique", a-t-il suggéré. "Ils veulent profiter de ces dernières années à brûler de l'essence et ensuite, en 2030, peut-être qu'ils feront leur retour à l'électrique. Peut-être avant. Je ne comprends pas leur décision, mais ce n'est pas un problème."

Alejandro Agag en discussion avec Toto Wolff

Alejandro Agag en discussion avec Toto Wolff

Même si Mercedes suit ses rivaux allemands Audi et BMW en quittant la Formule E, Agag a promis l'arrivée de nouveaux constructeurs tout en soulignant l'importance des structures indépendantes : "D'autres constructeurs vont bientôt nous rejoindre. Nous avons des équipes indépendantes fantastiques. Il faut concevoir un championnat prêt à ne compter que sur des équipes indépendantes. La Formule E est en pleine forme."

Le retrait de Mercedes ne signifie pas la mort de la structure engagée en Formule E. Toto Wolff, PDG de la division sport automobile, et Ian James, directeur d'équipe, visent à trouver des investisseurs privés ou à vendre l'équipe au plus offrant pour continuer à participer au championnat zéro émission. Une annonce à ce sujet devrait être faite dans les prochaines semaines. D'ici là, la Formule E invitera d'autres constructeurs à participer à l'écriture des règles pour la quatrième génération de monoplaces.

Lire aussi :

partages
commentaires
La Formule E impose un plafond budgétaire à 13 M€
Article précédent

La Formule E impose un plafond budgétaire à 13 M€

Article suivant

Porsche veut un développement des batteries plus libre en FE

Porsche veut un développement des batteries plus libre en FE
Charger les commentaires
Pourquoi gagner en Formule E est plus dur qu'en F2 Prime

Pourquoi gagner en Formule E est plus dur qu'en F2

La saison 2021 de Formule E, imprévisible, est restée très ouverte jusqu'à la dernière course. Sacré Champion du monde, Nyck de Vries explique pourquoi sa conquête du titre a été très différente de sa campagne victorieuse en Formule 2 lors de la saison 2019.

Formule E
7 déc. 2021
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021