Andretti refuse de libérer Speed pour remplacer Buemi

D'après Jean-Paul Driot, fondateur de Renault e.dams, Sébastien Buemi aurait pu être remplacé par Scott Speed à New York, mais les négociations n'ont pas abouti.

En effet, Sébastien Buemi devrait manquer les deux courses américaines en raison de son engagement aux 6 Heures du Nürburgring en WEC avec Toyota. Renault e.dams a donc approché Andretti, avec qui court Scott Speed en Global Rallycross, quant à une pige du Californien pour son ePrix à domicile.

"Nous discutions avec Scott Speed, mais Andretti a refusé de le libérer", explique Driot pour Motorsport.com, alors que Speed était théoriquement libre ce week-end-là. "Nous avons posé la question, et on nous a dit non."

"Cela aurait vraiment été une bonne solution car il a fait quasiment une saison et il est américain, mais ça n'a pas été possible."

Scott Speed a participé à quatre courses de Formule E lors de la saison 1, justement avec Andretti Autosport. Il était monté sur le podium à Miami sans marquer le moindre point par la suite.

Négociations de dernière minute avec Toyota

Renault e.dams connaît désormais l'identité de celui qui remplacera Buemi, mais il reste un mince espoir que la situation change à la dernière minute et que Toyota autorise le Suisse à abandonner ses coéquipiers Anthony Davidson et Kazuki Nakajima pour courir à New York.

"Nous ne déciderons rien avant Le Mans, et c'est ensuite que nous rendrons la décision publique", poursuit Jean-Paul Driot. "Je sais qui nous mettrons dans la voiture si nous devons faire un changement. Il n'y a personne de disponible qui ait une bonne expérience en Formule E, donc notre pilote n'aura pas d'expérience en course."

"Le résultat de Toyota au Mans sera critique pour la décision. S'ils gagnent, ils seront contents, parce que c'est la course la plus importante pour eux."

Rappelons que Buemi compte 32 points d'avance sur Lucas Di Grassi en Formule E, alors que 58 points peuvent être marqués sur le week-end de New York, où deux courses auront lieu. Jean-Paul Driot ne manque pas de souligner que pour Toyota, qui est en tête du WEC, "une course de six heures peut être effectuée avec deux pilotes au lieu de trois."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E , WEC
Pilotes Scott Speed , Sébastien Buemi
Équipes DAMS , Andretti Autosport
Type d'article Actualités