Audi Sport vs Virgin-Audi : qui a l'avantage ?

partages
commentaires
Audi Sport vs Virgin-Audi : qui a l'avantage ?
Par :
20 janv. 2019 à 17:15

Après deux courses en cette saison 2018-19 de Formule E, l'équipe cliente Virgin-Audi a marqué 36 points face aux 14 unités engrangées par l'écurie d'usine Audi Sport Abt Schaeffler. Mais cette hiérarchie est-elle représentative ?

"Ça, je ne le regrette pas." Voilà ce que lâche avec un brin de satisfaction Robin Frijns à Motorsport.com quand nous soulignons que les pilotes Virgin, auteurs d'un double podium à Marrakech, ont conclu la course marocaine devant les Audi. C'était seulement la deuxième course de l'écurie britannique avec les groupes propulseurs allemands, après trois années de collaboration avec DS.

Lire aussi :

"C'est une bonne sensation, évidemment", poursuit Frijns. "Tout le monde dira que nous sommes leurs principaux concurrents, et c'est le cas sur le papier, car nous avons la même voiture. Nous avons peut-être un léger avantage. C'est bien ; espérons que ça ne change pas."

À l'issue des E-Prix d'Ad Diriyah et de Marrakech, bien malin qui peut tirer des conclusions définitives sur la hiérarchie du championnat tout électrique. L'on a remarqué que DS Techeetah et BMW i Andretti sont particulièrement en verve, mais Jaguar, Mahindra ou encore Nissan e.dams ont montré de belles choses, et même des teams qui n'ont pas encore ouvert leur compteur de points ont laissé entrevoir un certain potentiel, à l'image de Dragon ou de HWA.

Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05, Robin Frijns, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05, Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05

Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) devance Robin Frijns (Envision Virgin Racing) et Sam Bird (Envision Virgin Racing)

Du côté d'Audi Sport Abt Schaeffler, on le reconnaît, les résultats n'ont pas été à la hauteur des attentes pour l'instant. Certes, Lucas di Grassi et Daniel Abt ont tous deux conclu les courses dans les points, mais à chaque fois en dehors du top 5. En qualifications, c'est même le top 10 qui leur a échappé à chaque fois.

L'écurie allemande a confié son programme d'essais à son pilote de réserve Nico Müller à Ad Diriyah comme au Rookie Test de Marrakech. Le Suisse développe justement une analyse assez différente de celle de Frijns chez Virgin.

"On a encore de la marge, c'est clair", indique Müller à Motorsport.com. "On a beaucoup à travailler après ces deux premiers week-ends de la saison qui n'étaient pas 'top top'. On n'est pas complètement satisfaits de nos résultats. La performance est là, il faut juste extraire le maximum de la voiture."

Lire aussi :

"Les pilotes Virgin ont montré avec un double podium ce qui était possible, mais je ne crois même pas qu'ils étaient beaucoup plus rapides en course. Bien sûr, ils ont eu un peu de chance avec les deux BMW qui n'étaient pas du même avis, et Lucas [di Grassi] était aussi dans la bataille, il était même devant Jérôme [d'Ambrosio] à un moment – et c'est ce dernier qui a fini par gagner la course."

"Il faut aussi dire que les autres constructeurs ont beaucoup progressé par rapport à l'année passée. Les Techeetah étaient vraiment, vraiment rapides en course. Les Jaguar aussi, les Mahindra étaient très compétitives… C'est vraiment une bagarre extrêmement serrée et un championnat extrêmement compétitif. Ce sont toujours de petites choses qui font la différence. Pour nous, ce n'est qu'une question de temps et de travail acharné."

La vérité du chrono

Séance Meilleur temps d'Audi Meilleur temps de Virgin
Saudi Arabia Essais Libres 2 Germany Daniel Abt - 1'20"054 (+1"009) United Kingdom Sam Bird - 1'19"045
Saudi Arabia Qualifications Brazil Lucas di Grassi - 1'19"527 (+1"016) United Kingdom Sam Bird - 1'18"511
Saudi Arabia Course Brazil Lucas di Grassi - 1'13"914 (+0"179) Netherlands Robin Frijns - 1'13"735
Saudi Arabia Journée d'essais Switzerland Nico Müller - 1'10"432 (+0"764) United Kingdom Sam Bird - 1'09"668
Morocco Essais Libres 1 Germany Daniel Abt - 1'19"199 (+1"391) Netherlands Robin Frijns - 1'17"808
Morocco Essais Libres 2 Germany Daniel Abt - 1'17"974 (+0"311) Netherlands Robin Frijns - 1'17"663
Morocco Qualifications Brazil Lucas di Grassi - 1'18"595 (+1"106) United Kingdom Sam Bird - 1'17"489
Morocco Course Brazil Lucas di Grassi - 1'20"296 United Kingdom Sam Bird - 1'22"101 (+1"805)
Morocco Rookie Test Switzerland Nico Müller - 1'17"074 Netherlands Nyck de Vries - 1'17"560 (+0"486)

À première vue, le chrono pur semble donner un léger avantage à Virgin. Avec toutefois des nuances à apporter : primo, les essais libres et les qualifications ont été perturbés par la pluie en Arabie saoudite. Secundo, le meilleur tour en course n'est pas forcément représentatif, comme en témoigne l'écart proche de deux secondes séparant Di Grassi de Bird à Marrakech.

Voir aussi :

Pondérons donc ces chiffres avec une moyenne des dix meilleurs tours en course de chaque écurie. Un léger avantage revient alors à Audi pour la course saoudienne, avec 1'14"486 contre 1'14"558 pour Virgin. En revanche, au Maroc, on remarque que les Audi ont simplement signé un dernier tour canon ; leur moyenne est de 1'22"336 contre 1'22"357 à l'actif de Virgin. Si l'on excepte cette fameuse dernière boucle signée Di Grassi et Abt, la moyenne de leurs huit autres tours se situe plutôt en 1'22"743.

Nico Muller, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05

Nico Müller, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05

Soyons clairs néanmoins, les teams sont encore loin de tirer le maximum de leur groupe propulseur (et de leur package en général). Par conséquent, l'on ne peut pas tirer de conclusions définitives. Nul doute que chacun d'entre eux va s'efforcer de prendre l'avantage, Audi souhaitant certainement d'éviter de subir le même sort qu'une écurie Renault e.dams dominée par l'équipe cliente Techeetah l'an passé.

"Bien sûr, il y a une petite rivalité", sourit Nico Müller. "On veut toujours battre les autres, qu'ils aient des anneaux sur la voiture ou non. Mais en même temps, si quelqu'un doit gagner, il vaut mieux que ce soit eux que quelqu'un d'autre. Je pense que c'est une relation spéciale, positive. On se tire mutuellement vers le haut et ils font du bon travail. Ils ont des pilotes vraiment bons, Audi aussi ; ça les rend encore meilleurs et c'est pareil pour nous. Chaque personne dans l'équipe essaie d'améliorer son travail et de doubler les résultats en améliorant toutes les performances."

Article suivant
Nyck de Vries en 2019 : Être chassé plutôt que chasseur !

Article précédent

Nyck de Vries en 2019 : Être chassé plutôt que chasseur !

Article suivant

Le mode attaque sera-t-il une "zone de danger" à Santiago ?

Le mode attaque sera-t-il une "zone de danger" à Santiago ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Robin Frijns , Nico Müller
Équipes Audi Sport Team Abt , DS Virgin Racing
Auteur Benjamin Vinel