Formule E
C
E-Prix de Berlin I
05 août
-
05 août
Prochain événement dans
32 jours
C
E-Prix de Berlin II
06 août
-
06 août
Prochain événement dans
33 jours
C
E-Prix de Berlin III
08 août
-
08 août
Prochain événement dans
35 jours
C
E-Prix de Berlin IV
09 août
-
09 août
Prochain événement dans
36 jours
C
E-Prix de Berlin V
12 août
-
12 août
Prochain événement dans
39 jours
C
E-Prix de Berlin VI
13 août
-
13 août
Prochain événement dans
40 jours

Grue et commissaires sur la piste après Safety Car : la FIA s'explique

partages
commentaires
Grue et commissaires sur la piste après Safety Car : la FIA s'explique
Par :
24 nov. 2019 à 16:00

Le directeur de course de la Formule E, Scot Elkins, est revenu sur les circonstances de l'incident qui a vu la deuxième course de Diriyah être relancée alors qu'un engin de levage et des commissaires étaient toujours sur le circuit.

Robin Frijns a percuté le mur dans la section sinueuse et rapide constituant le premier secteur de la piste de Diriyah et sa monoplace s'est arrêtée dans le virage 9. La Voiture de Sécurité a alors été déployée pour la seconde fois de la course afin de permettre aux commissaires de déplacer le véhicule accidenté, à l'aide d'un engin de levage. Mais peu après la relance de l'épreuve, des images de la réalisation internationale ont montré que des commissaires étaient toujours sur le circuit avec l'engin qui soulevait la FE du Néerlandais.

Elkins a expliqué que la FIA avait immédiatement neutralisé l'épreuve en mettant en place un Full Course Yellow. Il a qualifié d'"erreur de communication" ce qui s'est passé. "Le problème que nous avons eu, c'est que nous travaillons à partir de la communication de tout le monde et dans le contrôle de course, nous travaillons à partir de la communication de tous les officiels", a-t-il expliqué à Motorsport.com.

Lire aussi :

"Tout le monde a dit que c'était OK, nous avons parlé aux gars et aux pilotes. Tout le monde disait : 'Oui, ça ira, aucun problème'. Malheureusement, il y avait quelque chose qui bloquait le tracteur. Donc quand il a reculé, il n'a pas pu faire tout le chemin inverse. Et nous avons vu ça, malheureusement, et nous avons dû mettre en place un autre Full Course Yellow pour neutraliser ce problème, mais nous avons réussi à le faire revenir et à nous en occuper."

"C'est une erreur de communication, mais c'était également un fait qu'il y avait quelque chose qui bloquait le tracteur, ce que personne ne savait, je pense. Donc, oui, ça avait l'air un peu confus, mais au final nous sommes capables d'utiliser tous nos outils – Safety Car, Full Course Yellow – pour neutraliser [le problème] et jouer la sécurité. Nous n'étions pas contents, mais nous sommes heureux de l'issue car rien de mal n'est arrivé."

Quand il lui a été demandé si la réalisation TV mondiale mettant à l'antenne les commissaires toujours sur la piste avait été la première image montrant qu'il y avait un problème, Elkin a répondu : "Nous la regardons tout le temps. Nous avons des caméras de sécurité, et nous avons fait un zoom dessus, et nous le suivions en permanence."

"Et donc ce qui s'est passé, c'est que nous étions dans le processus, vous savez, la rentrée du Safety Car et le retour au drapeau vert. Et malheureusement, alors que cela se produisait, nous avons eu l'information que le tracteur était coincé. Une fois que nous avons entendu cela, nous avons immédiatement déclenché le Full Course Yellow."

Avec Alex Kalinauckas

Article suivant
Quand Vergne se souvient des remontrances d'Helmut Marko

Article précédent

Quand Vergne se souvient des remontrances d'Helmut Marko

Article suivant

Vergne assistera les commissaires de F2 à Abu Dhabi

Vergne assistera les commissaires de F2 à Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Diriyah II
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard