Mercedes ne prend pas le succès pour acquis en FE

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes Motorsport, assure que la marque a bien conscience que jouer les premiers rôles pour sa première saison en Formule E n'est pas acquis d'avance.

Mercedes ne prend pas le succès pour acquis en FE

Après avoir pris le relai de sa filiale HWA, qui a couru en tant qu'équipe cliente de Venturi afin d'apprendre les arcanes du championnat tout électrique en vue de l'arrivée de Mercedes, le constructeur allemand sera présent sur la grille pour la saison 2019-2020. La première Formule E à l'étoile a été officiellement présentée ce mercredi dans le cadre du Salon de Francfort, où Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries, anciens pilotes juniors de McLaren, ont été confirmés comme représentants de la nouvelle équipe.

Lire aussi :

Avec ce nouveau projet, Mercedes rejoint un championnat qui a vu neuf pilotes, représentant huit équipes différentes, remporter les courses de la saison 2018-2019, alors que trois structures ont gagné les titres par équipes des cinq premières campagnes. Si Mercedes a remporté le doublé des titres pilotes et constructeurs ces cinq dernières années en Formule 1, Toto Wolff assure qu'il faudra "garder les pieds sur terre et [rester] humble" en abordant la FE.

"Il y a des équipes et des constructeurs qui sont depuis longtemps en Formule E et ils ont connu du succès et suivent une courbe d'apprentissage", déclare-t-il auprès de Motorsport.com. "Nous n'avons pas eu tout cela. Nous avons eu une première année d'apprentissage avec HWA, sans toutes les ressources nécessaires pour en faire un succès, aussi nous voyons la Saison 6 comme un point d'entrée pour Mercedes et nous ne prenons pas pour acquis que nous jouerons un rôle dans le groupe de tête. Cela viendra avec le temps. Si nous nous surprenions nous-mêmes et étions en mesure de réaliser des prouesses – nous classer dans le top 5 ou monter sur le podium –, je serais ravi. Mais ce n'est pas quelque chose que nous attendons pour la première saison [de Mercedes]."

"Pas un championnat comme un autre"

Stoffel Vandoorne, qui s'est classé 16e durant la saison 2018-2019 avec HWA, croit que Mercedes pourrait se battre aux avant-postes, mais partage néanmoins la prudence de Wolff. "Il est naturel que tout le monde place la barre beaucoup plus haut", explique-t-il à Motorsport.com. "L'année dernière, nous étions assez loin et peut-être que la pression n'était pas aussi élevée pour tout le monde. Mais de mon point de vue, cela ne change pas tant que ça et je suis confiant quant au fait que nous aurons les moyens de nous battre devant."

"Pour le moment, savoir avec quelle régularité nous pourrons faire cela et quelle sera exactement la compétitivité du package reste un peu un point d'interrogation. Mais compte tenu de ce que j'ai vu avec les ressources et tout le reste, je me sens très confiant. Les personnes qui sont derrière cela le prennent très au sérieux. Pour autant, nous ne pouvons pas le prendre pour acquis parce que ce n'est pas un championnat comme un autre, où l'on peut simplement arriver et dominer."

Mercedes-Benz EQ Silver Arrow 01
partages
commentaires
Mercedes présente ses pilotes et sa livrée pour la Formule E

Article précédent

Mercedes présente ses pilotes et sa livrée pour la Formule E

Article suivant

L'audience et les revenus de la Formule E sont en hausse

L'audience et les revenus de la Formule E sont en hausse
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021