La course de côte de Pikes Peak est à son tour reportée

Face à la pandémie de coronavirus qui touche désormais les États-Unis, les organisateurs de la célèbre course de côte de Pikes Peak ont décidé de la reporter à la fin de l'été.

La course de côte de Pikes Peak est à son tour reportée

La F1 annonçait hier le report de ses courses prévues au mois de mai face à la crise du coronavirus, laissant un espoir de voir les compétitions de sport automobile reprendre en juin, mais la course de Pikes Peak, initialement prévue fin juin, a elle aussi été annulée. C’est désormais la course automobile la plus tardive à être décalée, alors qu’il s’agissait jusqu'ici des 24 Heures du Mans, reportées en septembre.

"Avec une conscience et une compréhension totale face à la situation du coronavirus, notre comité de direction a décidé de repousser la Race to the Clouds au 30 août", a déclaré le président du conseil d'administration du PPIHC (Pikes Peak International Hill Climb), Tom Osborne. "Comme tous les Américains peuvent le comprendre en ces temps difficiles, plusieurs facteurs peuvent influencer cette décision de reporter ou d'annuler des événements sportifs majeurs, qu'ils soient nationaux ou internationaux, dont la course de côte de Pikes Peak. La sécurité de nos compétiteurs, fans, volontaires et partenaires est notre préoccupation prioritaire."

Lire aussi :

La date choisie pour le report est celle du 30 août, et le PPIHC mise donc sur une fin de la crise durant l'été. Le festival pour les fans, organisé habituellement à Colorado Springs et qui attire plus de 30'000 personnes peu avant la course, est lui reporté au 28 août. Megan Leatham, directrice exécutive, confirme qu'il s'agit "de la meilleure option aujourd'hui. Nous pensons que les équipes, les pilotes, ainsi que nos fans loyaux soutiendront ce changement. Nous savons que cette course est très importante pour le monde de la course automobile et pour notre communauté, mais la sécurité et la santé de tous sont nos priorités."

Ce report soulève également des questions pour l'IndyCar, qui a annulé ses quatre premières courses et révélait récemment travailler au maintien de l'Indy 500, prévu fin mai. Si la situation continue d'évoluer de manière similaire sur chacun des continents, il ne serait pas étonnant de voir des événements majeurs reportés en fin d'année et des calendriers raccourcis.

partages
commentaires
Photos - L'exploit de Volkswagen et Dumas à Pikes Peak

Article précédent

Photos - L'exploit de Volkswagen et Dumas à Pikes Peak

Article suivant

Le Champion Racing renaît pour accompagner Dumas à Pikes Peak

Le Champion Racing renaît pour accompagner Dumas à Pikes Peak
Charger les commentaires