Officiel - Les 24 Heures du Mans reportées en septembre

Bien que l'épreuve soit prévue dans près de trois mois, l'ACO et la FIA n'ont pas attendu et ont décidé de reporter les 24 Heures du Mans face à la pandémie de coronavirus.

Officiel - Les 24 Heures du Mans reportées en septembre

Avec la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, l'intégralité des championnats de sports mécaniques se sont mis à l'arrêt jusqu'au mois de mai. Et alors que la F1 a déjà envisagé une possible reprise début juin, l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) se veut un peu plus pessimiste et n'organisera pas la 88e édition des 24 Heures du Mans aux dates initialement prévues des 13 et 14 juin 2020.

Ce choix a certainement été effectué pour éviter un report tardif, et cela permet aussi à l'ACO et à la FIA de proposer immédiatement une nouvelle date pour l'épreuve de clôture de la Super Saison, qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2020. L'avant-dernière manche de la saison, les 6 Heures de Spa-Francorchamps, avait également été reportée à une date qui n'a pas encore été dévoilée, mais qui pourrait permettre de conserver un calendrier entier.

"Reporter les 24 Heures du Mans 2020, initialement prévues les 13 et 14 juin, s'avère aujourd'hui la solution la plus adaptée aux circonstances sanitaires exceptionnelles que nous traversons tous actuellement", a déclaré Pierre Fillon, le Président de l'ACO. "Avant toute chose, je tiens à demander à chacun de ne prendre aucun risque pour soi, les siens et les autres. Il s'agit aujourd'hui de stopper la propagation de ce virus."

Lire aussi :

"Je souhaite aussi avoir une pensée chaleureuse pour tous les personnels médicaux mobilisés pour la santé de tous. Le report des 24 Heures du Mans ces 19 et 20 septembre 2020 implique des modifications dans nos différents calendriers et nos différents championnats (WEC, ELMS, Michelin Le Mans Cup), qui seront annoncées prochainement. Nous mettrons tout en œuvre pour assurer sécurité et qualité de nos événements. Concurrents, partenaires, fans, médias, services médicaux, équipes d'organisation, commissaires, nous faisons équipe ensemble, plus que jamais."

L'ACO en profite pour confirmer que les billets déjà achetés seront toujours valables, mais que les personnes n'étant pas disponibles pour les nouvelles dates pourront se faire rembourser. En revanche, cela pose déjà un nouveau problème, qui est le calendrier de la prochaine Super Saison, puisque celle-ci devait débuter en septembre 2020. Gérard Neveu confirme que des discussions à ce sujet sont déjà en cours.

"Dans ce contexte, le report des 24 Heures du Mans 2020 est la bonne décision", déclare le directeur du WEC. "Nous travaillons désormais sur une adaptation en conséquence, de nos calendriers WEC et ELMS pour les éditions en cours ainsi que la future saison du FIA WEC qui devait débuter en septembre prochain. Nous vous communiquerons très prochainement toutes ces informations."

S'il est étonnant de voir les 24 Heures du Mans se dérouler après l'été et non avant, ce n'est pas la première fois que le double tour d'horloge est décalé au mois de septembre, puisqu'un report similaire avait été effectué en 1968 après les révoltes de mai. Enfin, l'épreuve avait tout simplement été annulée en 1936 en raison de la grève générale.

partages
commentaires
Bientôt un documentaire Amazon Prime sur Fernando Alonso
Article précédent

Bientôt un documentaire Amazon Prime sur Fernando Alonso

Article suivant

Vidéo 1968 : quand les 24H du Mans ont eu lieu en septembre

Vidéo 1968 : quand les 24H du Mans ont eu lieu en septembre
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021