Formule 1
25 sept.
Événement terminé
MotoGP
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
11 jours
24 Heures du Mans WRC
18 sept.
Événement terminé
08 oct.
Prochain événement dans
8 jours
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
SBK EL1 dans
2 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
43 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

LMES Super Finale, Jour 1 : trois courses, trois vainqueurs

partages
commentaires
Par :

Ce mardi marquait la première de quatre journées d'action à la Super Finale des Le Mans Esports, avec des voitures de sport de l'ère pré-1970 sur la plateforme Forza Motorsport 7.

La Super Finale des Le Mans Esports Series vous est présentée par Motorsport Games, le FIA WEC et l'ACO.

Course 1

La première course sprint d'une heure a eu lieu sur le circuit Bugatti du Mans avec Red Bull Racing Esports à l'avant de la grille. L'écurie s'est montrée dominatrice avec la victoire de Robin Betka au volant de la Jaguar D-Type de 1956 dans la catégorie Pro. Lazarus Racing et Williams Esports complétaient le podium.

Dans la catégorie Pro-Am (1956, Lotus Eleven), LM Squad s'est imposé devant Apex Hunters et Hairpin Heroes, qui ont connu une belle bataille pour la deuxième place dans les derniers tours.

Course 2

La deuxième course, à Silverstone, a eu le même podium Pro, mais pas dans le même ordre (Aston Martin DBR1 1958). Williams Esports est parvenu à surpasser Red Bull et à remporter la victoire avec Isaac Price au volant. L'équipe Lazarus a pris la deuxième place, et Red Bull a dû se contenter de la troisième.

La performance de Price a hissé Williams au niveau de Red Bull au classement général, avec 40 points chacun, quatre unités devant Lazarus. Les Fast Racers of Forza et Wolves of Dawn ont abordé la dernière course en danger d'élimination, se trouvant en fond de tableau avec six points au compteur.

Côté Pro-Am (Ferrari Testa Rossa 1957), les Hairpin Heroes sont passés sous le drapeau à damier en premier et ont pris la tête du championnat avec 40 points. LM Squad les suit avec seulement trois longueurs de retard. En fond de classement, on retrouve Arnage Titans, 14 points, et Endurance Elite, six points. Tous deux ont besoin de créer l'exploit en Course 3 pour ne pas être éliminés.

Course 3 - La Course à Élimination

La Course 3 a été plein de rebondissements sur l'ancien circuit du Mans, sans chicanes dans la ligne droite des Hunaudières. Dans la catégorie Pro (Ferrari 250LM 1963), un problème pour Red Bull a fait chuter la voiture au classement et a permis à Lazarus et à Veloce Esports de se battre pour la première place. La bataille a duré jusqu'à l'arrivée, la voiture de Lazarus a percuté le bumper arrière de celle de Veloce à l'entrée de la dernière chicane, mais Henry-Noah Schmitz a tenu bon pour la victoire.

Red Bull a sauvé la troisièle place et garde la tête du championnat avec 63 points, à égalité avec Lazarus, devant Williams à 55 points. La victoire de Veloce hisse l'équipe à la quatrième place avec 52 points. Les Fast Racers of Forza et Wolves of Dawn ont échangé leurs positions en bas du classement, mais tous deux vont s'arrêter là, étant éliminés de l'événement.

Dans la catégorie Pro-Am (Porsche 904 Carrera GTS 1964), Apex Hunters et Hairpin Heroes finissent la journée avec 58 points chacun. Dans la zone d'élimination, Endurance Elite s'est sauvé de justesse avec une quatrième place, marquant un point de plus que les Arnage Titans. Les Setup Demons seront éliminés aux côtés des Titans après avoir chuté tout en bas du classement.

Motorsport Games est un partenaire de choix pour les détenteurs de droits commerciaux en sports mécaniques, ayant organisé les 24 Heures du Mans Virtuelles, l'eNASCAR Heat Pro League et le Formula E Race At Home Challenge ces derniers mois.

Vous pouvez regarder la course de demain à partir de 18h.

Voir aussi :

La saison 2 des DiRT Rally 2.0 World Series est annoncée

Article précédent

La saison 2 des DiRT Rally 2.0 World Series est annoncée

Article suivant

LMES Super Finale, Jour 2 : il ne reste que cinq équipes

LMES Super Finale, Jour 2 : il ne reste que cinq équipes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries eSport
Auteur Nick DeGroot