La Grande Histoire des 24 Heures du Mans
Dossier

La Grande Histoire des 24 Heures du Mans

La Grande Histoire des 24H du Mans : 1972, la Triple Couronne pour Hill

J-6 avant les 24 Heures du Mans 2019. Chaque jour, la rédaction de Motorsport.com vous propose de redécouvrir une édition marquante de la plus grande course d’Endurance du monde. Cinquième numéro : les 24 Heures du Mans 1972.

Graham Hill est le seul pilote de l’Histoire à avoir remporté la Triple Couronne (victoire au Grand Prix de Monaco F1, victoire aux 24 Heures du Mans et aux 500 Miles d’Indianapolis). Ce titre non officiel a été évoqué pour la première fois par Hill lui-même en 1975 dans une interview accordée à la BBC. Déjà Champion du Monde de Formule 1 en 1962 et 1968, vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis en 1966, Graham Hill triomphe au Mans en 1972 au volant de la Matra Simca MS670 #15 qu’il partage avec Henri Pescarolo.

En l’absence de Ferrari, déjà titré dans le Championnat du Monde des voitures de sport, Matra fait figure de grand favori pour la 40e édition des 24 Heures du Mans. Quatre Matra sont engagées dont les trois nouvelles MS670. La course débute mal dans le clan français avec l’abandon de la #12 pilotée par Beltoise/Amon dès les premiers tours.

Voir aussi :

Le début de l’épreuve est marqué par l’excellente performance de la Lola T280 #7, en tête après une heure de course. Au fil de la course, les deux MS670 reprennent le pouvoir mais à moins de quatre heures de l’arrivée, la #14 de Cervert/Ganley est impliquée dans une collision avec une GT puis victime d’un problème d’allumage dans les stands. Plus de dix tours sont perdus, cela laisse le champ libre à la Matra #15 du duo Pescarolo/Hill en tête de la course. Matra tient bien son premier succès dans la Sarthe ! C’est la première des quatre victoires de Pescarolo, Hill de son côté ne reviendra plus au Mans.

47 ans plus tard, Fernando Alonso fait de la Triple Couronne son objectif personnel. Déjà Champion du Monde de Formule 1 (2005 et 2006) et vainqueur des 24 Heures du Mans, l’Espagnol doit désormais gouter au lait d’Indianapolis afin d’égaler Graham Hill.

La version complète de cette édition et toutes les archives (films officiels, sélection personnelle d’Allan McNish, films thématiques…) des 24 Heures du Mans sont disponibles sur Motorsport.tv. Abonnez-vous dès maintenant à Motorsport.tv (essai gratuit puis 3,50€ par mois ou 33,99€ par an) : https://fr.motorsport.tv/join.

Henri Pescarolo, Graham Hill, Matra-Simca MS670

partages
commentaires
Rebellion crève l'écran avec deux livrées Art Car au Mans !

Article précédent

Rebellion crève l'écran avec deux livrées Art Car au Mans !

Article suivant

La Grande Histoire des 24H du Mans : 1988, Jaguar renoue avec la victoire

La Grande Histoire des 24H du Mans : 1988, Jaguar renoue avec la victoire
Charger les commentaires
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021