L'ACO suspend la billetterie des 24 Heures du Mans 2020

L'Automobile Club de l'Ouest a décidé de suspendre la vente de billets pour l'édition 2020 des 24 Heures du Mans, au programme dans trois mois.

L'ACO suspend la billetterie des 24 Heures du Mans 2020

Les 24 Heures du Mans 2020 auraient dû se dérouler les 13 et 14 juin derniers, mais la pandémie de COVID-19 en a décidé autrement – bien qu'ait eu lieu la version virtuelle de la course ce week-end-là, en partenariat avec Motorsport Games.

L'épreuve réelle, elle, a été reportée aux 19 et 20 septembre, et les fans y sont toujours conviés… dans une certaine mesure. On ne sera peut-être pas au niveau des 250'000 spectateurs habituels, puisque l'ACO vient de geler la billetterie en raison de la situation sanitaire. Rappelons que les rassemblements de plus de 5000 personnes demeurent actuellement interdits en France, alors qu'environ 7000 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés lors des deux dernières semaines.

Ainsi, l'accès au circuit est pour l'instant réservé aux membres du club ACO et aux spectateurs disposant déjà d'un billet pour l'événement, acheté au plus tard le 29 juin. Le communiqué précise : "Tous les membres de l’ACO, les spectateurs ou les intermédiaires agréés détenteurs de réservations déjà payées pour des tribunes, des hospitalités dites 'Espace Membres ACO', des aires d’accueil ou des parkings pourront compléter ces réservations avec l’achat de billets pour des Entrées Générales."

Lire aussi :

Pierre Fillon, président de l'ACO, demande quant à lui aux fans et spectateurs "leur compréhension et leur bienveillance". Il poursuit : "Dans ce contexte inédit, nous ne serons sans doute pas en mesure d’accueillir tout le monde sur le circuit cette année. Nous mettons tout en œuvre, dans le respect des mesures sanitaires nécessaires à la protection de tous, pour proposer un événement de qualité."

partages
commentaires
Toyota est "déçu" de ne pas explorer les limites des LMP1 actuelles

Article précédent

Toyota est "déçu" de ne pas explorer les limites des LMP1 actuelles

Article suivant

Farfus rejoint Aston Martin pour la fin de saison du WEC

Farfus rejoint Aston Martin pour la fin de saison du WEC
Charger les commentaires
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021